Ségolène défend l'agilité

L'agilité pas seulement pour le développement de logiciel...

Albar me signale que Ségolène Royal défend aussi l'agilité. Effectivement en cherchant sur Google Ségolène et agilité on en trouve un paquet. Par exemple, cette interview , dont voici un extrait : Il faut redonner aux entreprises exposées l’agilité dont elles ont besoin pour être réactives
Un bon point.
C'est pas comme Catherine Nay, qui dans Valeurs Actuelles, se gausse bêtement : Ségolène Royal, elle, c’est nouveau, choisit “l’agilité”. On l’imagine déjà à l’Élysée, invitant les partenaires sociaux : « Venez donc discuter avec moi de l’agilité de notre économie », prière d’amener sa corde à sauter !
Pfffff!

Commentaires

1. Le vendredi 28 avril 2006, 14:28 par albar

Il est clair que nos politiques actuels sont plutôt fervents de la méthode LA RACHE. Scrum peut elle s'appliquer à la réforme des institutions publiques ? Le débat est lancé.

2. Le mercredi 10 mai 2006, 07:35 par claude aubry

Sans aller jusque là, les méthodes agiles remettent l'Homme au centre des préoccupations. Première ligne du Manifeste Agile : "Individuals and interactions over processes and tools".