RUP vs Agile

Retours d'expérience sur ce qu'apportent les processus agiles

Je suis impliqué dans des projets étudiants depuis 8 ans. Avec en moyenne 7 projets en parallèle par an, cela fait plus de 50 projets suivis :

  • En 1999, c'était un cycle en V avec plan qualité qui était appliqué.
  • A partir de 2000, j'ai introduit le RUP puis des variantes allégées. Les étudiants pratiquent un développement itératif et incrémental.
  • A partir de 2005, je suis progressivement passé d'une approche style RUP à une approche plus agile type Scrum.

Beaucoup de principes des méthodes agiles existent dans le RUP cependant ils sont moins perceptibles, noyés dans la masse d'informations et donc ne sont pas bien appliqués. Quelles sont les différences constatées effectivement dans les projets des étudiants lorsqu'ils appliquent une méthode agile ?

  • les itérations sont de durée fixe (timeboxed) et plus courtes qu'avec le RUP, cela donne un rythme régulier satisfaisant pour l'équipe et facilite le suivi par les enseignants
  • on a clairement un produit avec des exigences testées à la fin de chaque itération, alors que c'est plus flou pour le RUP
  • les rôles individuels sont moins marqués avec les méthodes agiles, l'accent est mis sur l'équipe et sur le travail collaboratif. Une équipe agile s'autogère et produit de l'intelligence collective.
  • il y a moins de documentation (inutile) produite
  • les estimations ne se font pas que sur des tâches mais aussi sur des exigences
  • le suivi porte sur le reste à faire uniquement, ce qui évite les compte-rendus où les étudiants présentent pour chaque tâche l'effort estimé au départ et l'effort réel. Cela n'a pas grand intérêt et je trouve même cela contre-productif, cela a tendance à pousser les étudiants à se conformer à l'estimation initiale plutôt qu'à produire un résultat de qualité
  • la mesure de l'avancement est bien plus objective : elle se fait sur les exigences réalisées et pas sur les documents produits

En revanche, cela demande une participation et un suivi des enseignants bien plus conséquents.

Commentaires

1. Le mardi 14 novembre 2006, 21:40 par ervin

Et oui, et c'était en 2002 que j'ai négocié avec vous pour utiliser XP sur notre projet... A ma connaissance c'était le premier du genre. Le temps passe vite! :-)

2. Le mardi 14 novembre 2006, 22:15 par claude aubry

Oui je m'en souviens. Je présentais uniquement RUP en cours à l'époque et vous avez proposé d'utiliser XP. Cela reste la seule fois où des étudiants ont proposé d'appliquer un "processus" que je n'avais pas présenté et que je ne connaissais pas particulièrement à l'époque.

On peut dire que cela a été un succès puisque cette année-là il y avait 7 projets travaillant avec le même sujet et c'est le vôtre -en XP- qui a été désigné comme le meilleur par les clients. Cela prouve l'efficacité des méthodes agiles ?

3. Le mercredi 15 novembre 2006, 11:55 par ervin

Je ne sais pas si ça prouve quoi que ce soit, c'était sur un seul projet. On aurait très bien pu ne pas y arriver et pour autant cela ne prouverait pas l'inefficacité des méthodes agiles.

Par contre je pense que le gain pour nous d'utiliser cette méthode est qu'au final nous avions obtenu une meilleure qualité logicielle, pour une charge de travail et une pression moindre.

Pour la qualité cela provenait essentiellement du fait que le logiciel était au amplement testé. Pour la pression moindre, c'est le tryptique itérations, intégration continue et remaniement qui a fait son effet. L'évolution se faisait naturellement sans à coup ce que des découpages puis intégrations à long terme auraient sûrement provoqué.

4. Le jeudi 16 novembre 2006, 18:39 par claude aubry

Avec l'expérience des plus de 50 projets que j'ai, le constat objectif que j'en fais, c'est que les projets arrivant à un meilleur résultat sont ceux qui ont produit une première version très vite et qui ont les durées d'itération les plus courtes.

C'est pourquoi de plus en plus, je pousse les équipes à produire très vite une version fonctionnelle même très partielle et à avoir des itérations de 2 semaines. Avec évidemment mise en place de l'intégration continue.

5. Le mercredi 04 avril 2007, 14:06 par Yann

très interessant votre retour d'experience et cette discussion.
Je rédige actuellement un document RUP vs. XP, vos best practices sont pleines de sens.