Correction des copies

J'ai posé quelques questions pour les partiels de décembre et maintenant me voilà avec une pile de copies à corriger...

Cette année, mes questions étaient ouvertes et la correction n'est pas facile. Il me faut lire entre 5 et 8 pages bien remplies par étudiant. Avec une trentaine d'étudiants, ça doit faire dans les 200 pages.

Le plus souvent c'est plein de fautes d'orthographe. Dans la seule copie où je croyais ne pas en trouver, il est écrit à 2 lignes de la fin : "il ... est choisit...". Dommage, mais cela ne me gêne pas. Plus embêtant pour ma lecture, c'est que ce n'est pas toujours bien présenté ni bien écrit.

Mais j'y trouve quand même du plaisir à voir que ce que j'ai présenté a été bien compris. Et puis je découvre toujours quelques perles amusantes. Pas grand chose cette année, j'ai seulement relevé :

  • dans le genre mystérieux, un me parle du syndrome de Rotsopolis ? Connais pas ! Pas de traces non plus sur Google.
  • dans le genre musicien, je demande "en logiciel qu'est ce que l'architecture". Réponse : c'est le squelette de l'amplication

Quelques réponses qui me laissent perplexes :

  • sur l'architecture, réponse c'est la décomposition du projet en produits
  • je demande d'identifier une exigence non fonctionnelle pour un distributeur de vidéo et comment la valider. Réponse : le temps de réponse ne doit pas excéder 6 secondes pour une recherche. On réalisera des tests pour le valider
  • je demande le bénéfice d'écrire le test avant le code dans le TDD. Réponse : "si le test ne passe pas on saura d'où vient l'erreur lors de l'implémentation.''

Et aussi de très bonnes réponses : à la question "dites pourquoi il est important d'automatiser les tests avec un processus itératif", j'ai eu, un bref mais précis :

  • avoir des tests objectifs (éviter l'erreur humaine)
  • gagner du temps (la machine teste, l'homme fait autre chose)
  • éviter la régression

A la même question, en argumenté :

  • avec 50 fonctionnalités réparties en 5 itérations (donc 10 tests ne moyenne pour chacune), on passe 150 tests minimum[1], d'où l'intérêt d'avoir des tests automatisés

C'est mieux que :

  • pour ne pas avoir à écrire les tests pour chaque itération, c'est mieux de les automatiser.

Allez, j'y retourne.

Notes

[1] 10+(10+10)+(10+20)+(10+30)+(10+40)