Esther Derby publie dans la tribune hebdomadaire de la Scrum Alliance un article Performance without Appraisal, où elle pourfend l'évaluation individuelle au mérite.

Elle cite notamment Deming, bien connu pour sa roue :



The idea of merit rating is alluring. The sound of the words captivates the imagination: pay for what you get; get what you pay for; motivate people to do their best, for their own good.

The effect is exactly the opposite of what the words promise. Everyone propels himself forward, or tries to, for his own good, on his own life preserver. The organization is the loser.

Merit rating rewards people who do well within the system. It does not reward attempts to improve the system.

   W. Edwards Deming in Out of the Crisis

Esther Derby propose de supprimer les entretiens annuels d'évaluation couramment pratiqués dans les entreprises et fournit des réponses intéressantes aux questions qui en découlent :

  • comment déterminer le salaire de chacun[1]
  • comment donner une promotion à quelqu'un ou au contraire virer une personne
  • comment les gens sauront qu'ils doivent s'améliorer

Scrum, par ses mécanismes de régulation et la transparence apportée, contribue à privilégier une approche collective et à se passer des évaluations individuelles.

Notes

[1] elle apporte des réponses pas très éloignées de ce qui s'est passé chez Lip, dont je parle dans un billet récent