Les rôles supplémentaires de DSDM

Un découpage plus fin qu'avec Scrum ou XP du rôle de représentant des clients

DSDM[1] est une méthode Agile d'origine anglaise qui met l'accent sur les relations entre le métier[2] et le développement. Là où Scrum ne présente qu'un rôle, celui de Product Owner[3] DSDM en propose 4. Pour être plus précis, dans Scrum il y a aussi le Stakeholder [4] qui est extérieur à l'équipe, qui n'intervient pas directement dans les réunions[5].

Les 4 rôles introduits par DSDM ont pour objectif de mieux préciser les responsabilités entre le côté client et le côté fournisseur d'un projet.

  • le Visionnaire définit la ... vision. Il donne la direction du projet à travers les objectifs métier.
  • le Sponsor [6] est celui qui veut le produit et qui paie pour ça.
  • l'Ambassadeur [7] est le représentant des utilisateurs. Il prend les décisions sur le détail des exigences.
  • le Conseiller [8] fournit de l'expertise métier à la demande de l'Ambassadeur.

Il s'agit de rôles, au sens où un rôle définit des responsabilités, des participations à des travaux et pas d'une affectation d'une personne. Selon la taille et le contexte du projet, une personne peut jouer plusieurs rôles[9], un rôle peut être joué par plusieurs personnes[10].

Cette précision dans les responsabilités vise plutôt les projets de grande taille. Je pense qu'elle peut aider pour agilifier les structures ayant un passé de type MOA/MOE [11].

Notes

[1] Dynamic Systems Development Method, plus d'infos à dsdm.org

[2] business

[3] pour plus d'infos, voir le rôle de Directeur de produit

[4] Intervenant, Partie-prenante

[5] c'est un chicken

[6] executive sponsor

[7] ambassador user

[8] advisor user

[9] par exemple, la même personne peut être Visionnaire et Sponsor

[10] par exemple, on peut avoir besoin de plusieurs Conseillers, selon le domaine fonctionnel

[11] en fait c'est souvent aussi un passif