Priorités définies avec des critères pondérés

Une technique pour définir les priorités entre les fonctions d'une application

Les éléments du backlog sont organisés par priorité. Une séance de Priority Poker permet de définir les priorités de façon collective. Mais il n'est pas toujours possible de l'organiser avec les bonnes personnes. Une technique plus classique, que Mike Cohn appelle Theme Scoring, consiste à comparer la satisfaction de critères, en donnant un poids à chaque critère.

La démarche est la suivante :

  • Identification des thèmes majeurs du produit visé (pas plus de 10)
  • Identifier des critères pour juger de l'intérêt des thèmes
  • Pondération de ces critères
  • Définition l'échelle de notation
  • Définition du thème pivot pour chaque critère
  • Fourniture de la note pour la réponse d'un thème à un critère

Il suffit alors de :

  • multiplier cette note par le poids du critère
  • faire la somme des notes pondérées pour chaque thème

pour obtenir le total des points et en déduire le classement.

Prenons un exemple. Imaginons un projet de développement pour un site collaboratif dédié aux séminaires agiles de Toulouse, les SigmaT.

Les thèmes majeurs :

  • Annoncer les séminaires
  • Gérer les inscriptions à un séminaire
  • Développer une communauté locale
  • Fournir des News sur l'agilité
  • Préparer le programme de façon interactive
  • Compte-rendus des séminaires
  • Vidéos et podcasts des séminaires

Les critères avec leur poids, de mon point de vue :

  • Permettre d'élargir l'audience des SigmaT, 30%
  • Diminuer le travail d'organisation, 30%
  • Renforcer la synergie Université-Entreprise, 10%
  • Améliorer la collaboration pour l'élaboration du programme, 20%
  • Valoriser les participants, 10%

L'échelle de notation va de 1 à 5, avec la valeur 3 donnée au thème pivot pour le critère. 5 correspond à une très grande contribution du thème au critère et 1 à une très faible.

Le thème pivot apparaît en bleu dans le tableau ci-dessous.

themescoring.jpg

Le backlog initial serait le suivant :

  1. Annoncer les SigmaT
  2. Gérer les inscriptions à un SigmaT
  3. Compte-rendus des SigmaT
  4. Préparer le programme de façon interactive
  5. Développer une communauté locale
  6. Fournir des News sur l'agilité
  7. Vidéos et podcasts des SigmaT

Avant de commencer les sprints, il faudra encore décomposer les 2 ou 3 thèmes les plus prioritaires en histoires d'utilisateur, les mettre dans le backlog, estimer le contenu de ce backlog avec un séance de Planning Poker et en déduire un plan de release.

La discussion continue ailleurs

1. Le mercredi 07 novembre 2007, 07:59 par scrum-france.net

Communauté : Octobre 2007

scrum-france.net > Communauté : Octobre 2007