On refait la partie

Esprit d'équipe et rétrospective aussi pour le tarot

Je fais partie d'un club de tarot et j'y joue les vendredis soirs.

Nous avons eu une partie qui a engendré de nombreuses discussions enflammées. André prend une garde, il récupère 2 atouts au chien. C'est lui qui entre. Atout, du 13. Juste après lui, Bernard met le 20. Derrière Pierre met un petit atout et moi aussi. Bernard fait donc le pli et rejoue dame de coeur. Pierre a en main 6 coeurs dont le roi. A votre avis, que doit-il jouer ?

Il se trouve que Pierre n'a pas mis son roi et qu'André a fourni. Bernard a fait le pli avec la dame et été obligé de faire une nouvelle entrée. André a fait le pli et a rejoué atout, prenant le petit de Bernard.

Après chaque partie, on discute de son déroulement (la rétrospective). Bernard a fait remarquer à Pierre qu'il aurait dû prendre du roi et rejouer petit coeur pour sauver son petit. Il a raison. S'il joue sa dame, c'est qu'il l'a sèche. S'il joue sa dame sèche, c'est qu'il a aussi le petit et que coeur est la couleur où il peut sauver son petit, à condition que le roi soit dans l'équipe qui défend et que le preneur ait au moins 2 coeurs, ce qui était le cas.

Ah, c'est vrai que ce blog est à propos des méthodes agiles, alors je vais parler d'esprit d'équipe et de rétrospective :

  • équipe : le tarot en défense, c'est vraiment un jeu d'équipe, même si on peut changer d'équipe à chaque partie. C'est le collectif qui doit prévaloir et Pierre a privilégié son point de vue individuel.
  • rétrospective : il se trouve que lors de la discussion sur la partie, Pierre n'a pas voulu reconnaître son erreur. Comme le dit Norm Kerth : A retrospective is an opportunity for the participants to learn how to improve. The focus is on learning—not fault-finding. Même s'il ne veut pas la reconnaître en public, je ne pense pas qu'il la refasse une prochaine fois.