La roadmap du produit

Le 3ème niveau dans la planification

Par rapport à un plan monolithique, les méthodes agiles sont basées sur plusieurs plans à différents niveaux, correspondant aux cycles de vie. La vie d'un produit est constituée de releases successives, chaque release est une suite d'itérations ou sprints

release.jpg

Pour chacun de ces cycles, on fait une planification adaptée. Les 2 premiers niveaux sont les plus connus :

  • le plan d'itération [1] montre les tâches du sprint à réaliser, c'est du court terme,
  • le plan de release porte sur le déroulement des sprints, c'est du moyen terme.

Le 3ème niveau présente ce qui est prévu pour les releases, c'est une planification à plus long terme. On l'appelle roadmap (ou feuille de route ?). Elle a un rôle important dans la gestion du produit. Elle permet d'identifier les créneaux pour les releases. C'est un outil de communication essentiel. Elle sert de base à l'identification des features et facilite la planification de la release.

L'élaboration de la roadmap se fait de façon collective, en incluant des managers, le marketing et les architectes, au cours d'ateliers. Les aspects à prendre en compte sont variés et dépendent du type de produit. On peut y retrouver :

  • Les segments de marché visés et comment le produit se positionne
  • Les « features » essentielles et les bénéfices escomptés
  • Une description des impacts des features sur l'architecture
  • Les événements qui peuvent influer sur le rythme de production des releases

Bien sûr, dans une approche agile, la roadmap doit être régulièrement mise à jour.

Notes

[1] ou backlog de sprint ou liste des tâches du sprint, réalisé dans Scrum lors de la réunion de planification du sprint