Du tableau des tâches au Kanban

Vers le ScrumBan

Le Lean est à la mode. Au delà des principes qui ne sont pas discutables, je suis sceptique sur ce que les gens en font vraiment sur le terrain. Le Lean ne constitue pas, pour le logiciel, une méthode fournissant un cadre de mise en oeuvre bien définie comme l'est Scrum. Jusqu'à maintenant, le Lean m'est apparu, à travers mes lectures, comme une attitude, présentant plus de principes que de pratiques. J'essaie bien d'appliquer du Lean sur mes projets, mais cela reste ponctuel.

C'est pourquoi je suis content de voir une application concrète du Lean, avec la pratique du Kanban. Le Kanban est une manifestation des principes du Lean.
L'article que je viens de lire, Scrum-ban, présente de façon très pédagogique comment insérer la technique du Kanban dans un cadre Scrum. J'avais écrit un billet l'an dernier qui introduisait quelques notions succinctes liées au flot de travail, qui portait sur les éléments du backlog de produit. Le Kanban présenté ici se situe au niveau du backlog de sprint, c'est à dire sur des tâches.

Le point de départ est le tableau des tâches d'un sprint. Les tâches y sont placées selon leur état, avec une disposition horizontale ou verticale.

A partir de là, l'auteur introduit progressivement la mécanique de pull et de flot du Kanban. Je vous laisse lire.

En passant, il met en évidence des gaspillages induits par l'application au pied de la lettre de Scrum, en particulier l'estimation en heures des tâches, qui a été un sujet de polémique il n'y a pas si longtemps.

J'ai trouvé le lien vers cet excellent article sur InfoQ et d'après les commentaires, il a fait l'objet d'une présentation à la conférence Agile2008. Quelqu'un y a assisté ?