A la recherche du cycle en V

J'ai écrit il y a presque 2 ans que le cycle en V n'existait pas. Pourtant il y a en a qui le cherchent encore.

Je le sais, parce que les statistiques de mon blog montrent que des visiteurs arrivent sur mon blog en tapant cycle en V sur Google. Plus de 400 depuis le début de l'année !
Mais qui sont ces chercheurs du mythique cycle en V ?
J'avais tendance à penser que c'étaient des étudiants révisant leurs cours de génie logiciel. Mais je vois qu'il y en a encore 11 rien qu'hier dans mes stats, alors que les étudiants sont en vacances ou en stage.

Visiteur qui arrive ici en googlant cycle en V, dis-moi qui tu es !

Même dans les présentations du cycle en V comme celle-ci, il est dit clairement qu'il n'est pas applicable. Alors on évoque un intérêt pédagogique. Elle a bon dos la pédagogie, quand on voit les dégâts provoqués : une confusion entre les activités d'ingénierie (analyse, conception, codage, tests) et le déroulement dans le temps du projet. Le V ne sert qu'à montrer des dépendances entre les activités, alors que le nom cycle fait croire, à tort, qu'il s'agit d'un cycle de vie. Présenter le "cycle en V" comme un cycle de vie est une aberration pédagogique.

Commentaires

1. Le mardi 23 septembre 2008, 21:46 par michel l'ancien

Cher Claude,
j'ai le sentiment que tu fais partie de la nouvelle génération qui renie l'informatique de papa., celle qui redéfinie les concepts du langage procédural pour le langage objet. Au fait les deux langages dans leur théorie et principes ont été définis fin 1970 en meêm temps.

Revenons au cycle en V, il y a 15 ans vois tu on suiviat les étapes scrupruleusement hé oui !!
il y avait des avantages : ne pas faire évoluer le périmètre sans cesse à tout bout de champ. Cela demandait aussi de concevoir des specs digne de ce nom
en cas d'anomalie, rappel un anoamlie est différence entre la spec et le porgramme, le programme est corrigé ; sinon il s'agit d'une évolution.

Michel


2. Le mardi 23 septembre 2008, 22:12 par michel l'ancien

je n'avais pas tout lu !! la branche de droite alimente la branche de gauche ? quel charabia

En fait après avoir codé, il faut ... tester D'ailleurs d'où tires tu ce schéma ? vvalidation devrait être plutôt recette fonctionnelle ou métier (cf wkipedia)

ce que ne dis pas le cycle en v pour les tests c'est qu'il fau concevoir les cas de tests juste après la pahse de conception (rédaction des spécifcations)

voilà voilà

3. Le mercredi 24 septembre 2008, 08:20 par Alexandre Boutin

Dis Claude, est-ce que tes visiteurs du "Cycle en V" restent sur ton Blog ou fuient-ils lorsqu'ils n'y trouvent qu'une critique du "Cycle en V" ?

Sinon pour répondre à Michel, et même si je suis un peu en désaccord avec Claude sur le constat "aberration pédagogique", je ne pense pas que ce soit une opposition "Anciens / Nouveaux" mais que l'Agilité est plus une recherche de solutions aux problèmes rencontrés dans les méthodes dites traditionnelles. Des études montrent que 85 % des projets en "cycle en V" sont terminés en retard avec un coût supérieur au budget initial et que 65% des fonctionnalités développées sont peu ou jamais utilisée par l'utilisateur final.

Donc soit on se dit "c'est une fatalité, on ne peut rien faire contre ces problèmes sinon essayer de les quantifier et maîtriser leur reproductibilité (approche CMMi ou autre)", ou soit "on essaye quelque chose de fondamentalement différent qui règle ces problèmes connus (mais qui apporte également son lot d'autres problèmes, en particulier sur l'organisation des entreprises et le rôles des chefs)".

4. Le mercredi 24 septembre 2008, 15:25 par claude aubry

à Michel l'ancien : merci pour ton commentaire. J'ai d'abord pensé que tu étais un troll, mais peut-être pas. Après tout j'ai sollicité les retours dans mon billet et tu es le premier. l'ancien c'est ton nom ou c'est en référence à ton ancienneté dans le métier ?

Alexandre : il semble bien que ces visiteurs restent moins longtemps et n'aillent pas beaucoup sur les autres billets. Sinon je voudrais clarifier ma position : ce que je trouve mal, c'est présenter le V comme un cycle de vie. Mais présenter le V comme un modèle pour montrer des dépendances entre des activités, c'est pédagogique. Ailleurs qu'en France on parle de V model. Exemple : Ce billet. Le modèle en V, mais pour une user story !