Présentation de Scrum pour l'Agile Tour à Toulouse

Des racines à la ScrumMania

Je fais de nombreuses présentations de Scrum. Rien que pour les séminaires SigmaT organisés à Toulouse (et à Montpellier), j'ai fait une introduction à Scrum presque à chaque fois. Cette fois pour l'Agile Tour, j'ai fait une nouvelle présentation, intitulée Scrum : des racines à la ScrumMania. Comme Scrum est maintenant beaucoup plus connu, j'ai préféré revenir sur les racines et montrer l'évolution plutôt que d'expliquer la mécanique, comme je le fais d'habitude[1].

Je suis parti de l'article qui m'avait fait découvrir Scrum en 1996 (bien avant de le pratiquer). Il s'agit de SCRUM Development Process, écrit par Ken Schwaber pour la conférence OOPSLA'95[2]. Je l'avais conservé dans un classeur à trous que j'ai retrouvé dans mes archives. On le trouve encore sur le site de Jeff Sutherland, l'autre fondateur de Scrum, en version pdf.

L'article en question est intéressant à relire maintenant, car il met bien en évidence le positionnement de Scrum comme processus empirique pour des systèmes complexes. L'empirisme, accompagné de contrôles (qui vont donner naissance au cérémonial Scrum), est présenté comme la solution pour gérer la complexité des projets. On comprend pourquoi Scrum n'inclut pas de pratiques d'ingénierie.

Des compléments sur les origines de Scrum, on en trouve à la pelle avec Jeff Sutherland, comme par exemple dans ce billet : The First Scrum: Was it Scrum or Lean?.

Cette partie sur Scrum est intégrée dans l'introduction aux méthodes agiles, présentée à 3, qui est disponible en pdf.

Notes

[1] par exemple ici

[2] OO pour orienté objet. OOPSLA existe toujours, la conférence 2008 avait lieu la semaine dernière à Nashville