Acronymes comme moyens mnémotechniques

Dans mes livres, je me suis amusé à créer des acronymes expressifs afin de faciliter la mémorisation d'attributs liés à des concepts de l'agilité.

C'est un exercice que j'ai pratiqué pour L'art de devenir une équipe agile, dans lequel ça se voit dans le titre de plusieurs pages.

Sommaire

Cela a plu à Christophe Addinquy qui dit dans sa note de lecture :

Claude Aubry aura été très créatif en acronymes tout au long du livre et ils sont très bons.

Acronymes dans L'art de devenir une équipe agile

Je l'écris de mémoire, bien sûr !

  • L'équipe TAPIS : bonne Taille, Auto-organisation, Pluridisciplinaire, Identité, Stabilité
  • Le backlog PROUVÉ : Public, Réduit, Ordonné, Unique, Vivant, Émergent
  • Le sprint TOP : boite de Temps, Objectif, Plan
  • Le résultat du sprint FUN : Fini, Utile, Nécessaire

Pour faciliter la découverte du terme à partir de l'acronyme, François Wauquier me suggère de remplacer bonne Taille par Taille correcte et boite de Temps par Temps défini.

Autres acronymes dans Scrum, pour une pratique vivante de l'agilité

J'avais déjà commencé à utiliser les acronymes dans les dernières éditions de Scrum. Il y avait déjà TAPIS et PROUVÉ, plus :

  • ÉPATER, pour les concepts disruptifs de Scrum
  • FORCE, pour les valeurs de Scrum
  • 6D, pour les 6 caractéristiques d'une bonne story
  • ADAPTER, pour les activités d'affinage d'un backlog
  • DÉCOMPOSE, pour 9 formes de décomposition d'une story
  • VRAC, pour les attributs servant à définir la priorité dans un backlog

On trouve leurs explications dans des articles du blog.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet