Agile Open Sud, c'était bien

scop.jpg

24 heures à refaire le monde avec une vingtaine d'agilistes venus de Bordeaux, Toulouse, Marseille et Montpellier, et même de Catalogne, tous ensemble dans un hôtel[1], sans Internet, sans twitter, et même sans téléphone pour moi, c'est une aventure particulière.

Je n'ai pas participé au ROTI final pour cause de France-Galles. J'aurais donné 4 [2] voire 5.

C'était un forum ouvert avec comme seul thème l'agilité. Mais finalement et bien que ce soit assez court, nous avons pris du plaisir à des activités sortant de ce cadre. Par exemple, en ce qui me concerne :

  • j'ai couru sur le chemin littoral avec Romain dès 7 du matin (bon là l'agilité compte aussi et j'ai pu constater assez vite mes limites), littoral.jpg
  • j'ai joué à Skull & Roses (anti-pattern pour la transparence et la confiance)[3] skulls.jpg
  • j'ai fait des ricochets sur la plage avec mes camarades de jeu,ricochets.jpg
  • j'ai fait une fugue le temps d'aller voir les mouettes (rieuses), mouette.jpg
  • j'ai écouté Pablo et Olivier improviser un morceau de jig, musik.jpg
  • j'ai dégusté une crème au chocolat avec du Banyuls (il faut avoir essayé pour apprécier l'harmonie),
  • j'ai discuté rugby (notamment avec Jérôme).

Sinon, j'ai participé aux réflexions sur les sujets suivants :

  • Pourquoi il n'y a pas de filles ?
  • SCOP, un statut pour l'entreprise agile ?
  • Scrum et XP, y a t-il une guerre des méthodes ? [4]
  • Le scrumMaster est il toujours utile ?
  • Agilité, rupture ou effet de mode ?(ça pourra m'aider pour la journée de jeudi)postitRupture.jpg
  • L'agilité s'arrête t-elle à la frontière de la vie privée ?
  • L'agilité s'oppose t-elle à l'individualisme ?
  • Peut-on remonter le flux d'un système Kanban ?

Pas mal, hein ? Sur tous ces sujets, j'ai trouvé les discussions très enrichissantes, au-delà de ce que j'en espérais. Chacun pourrait faire l'objet d'un bon billet de blog, qui sait ?

Notes

[1] dans le cadre agréable de la côte Vermeille, comme on peut le voir sur les photos

[2] comme la plupart des participants d'après ce que j'ai vu de mon canapé, c'était au moment de la première pénalité de Galles, j'ai levé les yeux

[3] pour la prochaine fois, il faut absolument que j'apporte de quoi jouer à l'échiquier de Machiavel, un jeu dans le genre provocations, fourberies et trahisons qui m'a fait passer -il y a longtemps- quelques soirées animées, quelqu'un connait ?)

[4] Thierry et Pablo en parlent avec des titres légèrement différents

Commentaires

1. Le dimanche 18 mars 2012, 18:54 par Caroline

Claude,
Je serai intéressée par le résultat de l'open-space "Pourquoi il n'y a pas de filles ?"
Je viens de regarder le compte-rendu photographique de Fabrice et à part que ça avait l'air très sympa, ça m'a impressionnée !
Caroline

2. Le lundi 19 mars 2012, 14:32 par Raphaël

Il y a encore mieux que le Banyuls avec le chocolat : le Maury !