Apprendre Kanban avec Kanbanzine

Kanbanzine, c'est pratique pour le formateur : on peut créer son propre scénario et il y a aussi une grande variation possible dans l'application des règles. Cela donne des idées.

Depuis que j'ai fait l'acquisition d'un plateau Kanbanzine, j'ai bien dû faire une dizaine de parties. Je l'ai joué plusieurs fois avec Laurent Morisseau comme ici lors de la dernière formation Kanban à Toulouse :

Séance de Kanbanzine

C'est un jeu qui est toujours très apprécié des participants.

Laurent a écrit un billet où il compare Kanbazine à GetKanban, l'autre jeu pour apprendre le Kanban : GetKanban vs Kanbanzine, le challenge.

Je pense qu'en gardant le plateau de Kanbanzine et en adaptant le scénario (et en ajustant les règles), on peut tirer les avantages des deux.

Déjà, avec Laurent, nous avons un peu adapté le scénario fourni au départ. Voici d'autres adaptations que je vais essayer la prochaine fois :

  • Pour être plus réaliste (et moins ScrumBan) une carte ne passe d'une file d'attente (missions, étude terminée, etc…) à une activité (colonnes en cours) que sur assignation de travail (simulé par les dés[1]).
  • Répartir tous les dés (sur les cartes donc), avant de les lancer, ce qui est plus cohérent avec une rédaction qui prépare sa journée.
  • La date de fin, utilisée pour le délai de fraîcheur, est celle de la publication du kanbanzine, pas celle où la validation est terminée, toujours pour être plus réaliste.
  • Différencier plus les règles et comportements entre Actualité (fraicheur), Reportage (gros morceau) et Petites annonces (petit morceau) pour mieux faire apparaître la notion de classe de service.
  • Revoir l'impact des cartes vertes et le présenter pendant le jeu, plutôt que de laisser les participants l'imaginer.
  • Faire passer les exclus dans une ligne en haut du plateau, en dehors des limites.
  • Mettre une pénalité à ceux qui n'auront pas préparé les reportages du numéro 6.

J'envisage aussi que le Kanbanzine ait une version en ligne, en plus du magazine papier…

Note

[1] En clair, les dés sont associés à des travaux et plus à des colonnes, c'est d'ailleurs ce qui est fait dans la dernière version du GetKanban.