Chapitre trois

Dans la série Suppléments en ligne, voici le Product Owner.

Pendant les vacances, j'ai commencé une série de billets visant à apporter des informations additionnelles aux lecteurs de mon livre Scrum. Après le premier chapitre, le chapitre deux, voici le chapitre trois.

Ce chapitre est le premier que j'ai vraiment écrit. C'était en juin 2009. J'avais déjà publié plus de 500 billets de blog à l'époque, dont un nombre significatif évoquaient le Product Owner. J'avais commencé par ce chapitre parce que le PO était un sujet que j'estimais bien maîtriser. J'espérais vaguement réaliser mon livre en compilant des billets déjà écrits. Je me suis vite rendu compte que ça ne se passerait pas aussi facilement...

Structure du chapitre

Voici le plan de ce chapitre sur le Product Owner (clic pour agrandir).

Le Product Owner

Le résumé en fin de chapitre

Dans une équipe Scrum qui développe un produit, le Product Owner est le responsable du résultat auprès des parties prenantes. Il apporte sa vision à l’équipe et définit les priorités de façon à obtenir un produit apportant le maximum de valeur.

L’implication d’un bon Product Owner est capitale pour assurer le succès du projet. En définissant sa vision sur le produit, il donne l’impulsion à l’équipe. En faisant la promotion du résultat de chaque sprint auprès des utilisateurs, il fournit à l’équipe une reconnaissance qui la motive. En collaborant avec l’équipe, il fait converger les énergies pour maximiser la valeur ajoutée au produit.

Changements dans les éditions successives

Ce chapitre n'a pas énormément évolué depuis la première édition. Il fait toujours environ 15 pages.

Sur les sujets à discussion à propos du Product Owner, j'avais déjà pris le parti de présenter le PO comme membre de l'équipe, participant aux scrums quotidiens et s'impliquant avec les développeurs pour finir les stories pendant le sprint.

Dans l'édition trois, j'apporte des précisions sur son implication pendant le sprint (et avant le sprint aussi, j'y reviendrai dans le chapitre cinq sur le backlog). Le guide Scrum 2013 n'érige pas en règle la participation du Product Owner au scrum quotidien.

Ma position, celle que je défends dans le livre, est qu'il est souhaitable que la personne qui joue le rôle de Product Owner soit également membre de l'équipe de développement et cela en fait un participant à la réunion quotidienne.

Liens cités dans le chapitre

Dans mon livre, les liens apparaissent souvent dans les notes de bas de page. Dans la version numérique, ils sont cliquables. Je les présente ici pour faciliter l'accès à ceux qui ont la version papier.

Autres lectures en relation

Errata

Rien pour l'instant.