Cohabitation d'outils

Suite à mon billet sur les Fonctions d'un outil Scrum, Xavier se demande si je ne suis pas contradictoire :

Si une équipe utilise le tableau mural, comment peut elle afficher le burndown chart dans son outil Scrum sans double saisie?

Ma position est effectivement de privilégier le tableau des tâches du sprint avec des Post-it collés au mur, quand c'est possible. Quand le tableau des tâches est bien fait, avec les colonnes (ou les lignes) pour montrer les états des tâches, je considère que le burndown chart de sprint n'a pas grand intérêt. J'avais eu une discussion un peu animée avec Laurent sur le sujet l'année dernière. Un an après, je suis encore plus partisan du suivi par les états.

Si on utilise un outil informatique pour le reste (backlog de produit, plan de release, burndown de release...) et un tableau des tâches mural, il n'y a pas de double saisie pour les tâches, qui ne sont que sur les Post-it. Il y en a une pour les stories du sprint, qu'il est bien de visualiser sur le tableau des tâches. Pas besoin de burndown chart de sprint donc, mais si on y tient vraiment, on peut le faire à la main sur le tableau. Pas difficile de faire la somme du reste à faire affiché sur les Post-it des tâches.