Créer une production

Les inscriptions continuent à affluer pour la soire Permaculture et agilité au 100e singe.

En attendant, voici mes réflexions sur le principe 3.

Principe 3 de permaculture : Créer une production

Avec ce principe, on retrouve des convergences avec des notions fréquemment mises en avant avec l'agilité.

Depuis longtemps, le développement itératif et incrémental nous a appris à produire des résultats vite et souvent. Cette orientation résultat est un des arguments utilisés pour pousser l'agilité à la place des processus séquentiels comme le cycle en V, dans lequel on rentre dans un long tunnel avant de voir quelque chose qui fonctionne.

Un des points clés de Scrum est d'avoir à la fin du sprint un résultat prêt à la mise en service.

Holmgren donne deux autres recommandations dans ce principe, que l'agilité a déjà faites siennes :

  • bâtir (la confiance) sur des succès,
  • faire (un résultat) fonctionnel et utile.

En fin de sprint, cela correspond à célébrer les succès et produire de la valeur.

Le proverbe on ne peut pas travailler l'estomac vide renforce cette idée d'équipe nourrie par des résultats obtenus rapidement. Nous avions illustré cela, lors de notre présentation à Agile tour Toulouse 2017 avec Benjamin, par ce dessin de Patrice Courtiade (qui a fait de nouveaux dessins pour mon édition 5 de Scrum).

on a une tomate - Copie.png

À propos de ce principe, Holmgren met en avant la systémique en évoquant une boucle de rétroaction positive, qui correspond à l'idée de développement incrémental où chaque morceau vient s'ajouter et s'intégrer aux précédents. Le produit est en expansion continue, tant que le résultat d'un sprint incite à en vouloir plus.