Des ateliers ludiques en formation

Pour définir la vision et d'arriver rapidement à la constitution du backlog initial.

Mes amis Fabrice et Alex parlent ces jours-ci, sur leur blog, des jeux collaboratifs qu'on peut faire avec les clients pour créer des produits innovants. Ces jeux sont excellents en coaching.

Utilisés pendant les formations, ils sont aussi très efficaces pour apprendre, en pratiquant par petits groupes. A partir des Innovation Games de Luke Hohmann cités par mes camarades, mais aussi avec d'autres inspirations comme Mike Griffiths, j'ai adapté plusieurs de ces jeux pour les faire rentrer dans le cursus de ma formation de 3 jours.

Ces ateliers ludiques sont mis en œuvre sur l'étude de cas qui constitue la majeure partie de mon cours. Au fil des formations, j'ai adapté le format et l'enchainement pour obtenir un tout cohérent.

Hier, lors de la première journée de ma formation Scrum à Toulouse, nous avons déroulé les ateliers suivants, dans cet ordre :

  • le souvenir du futur (Remember the future, dont j'avais parlé dans un billet il y a quelques années) pour identifier les critères de succès du projet,
  • les acteurs, pour identifier les utilisateurs du produit,
  • le contour, pour définir le contexte,
  • l'affiche, une variante de la boite du produit (les produits visés n'ont plus de boîte depuis longtemps) pour identifier les features,
  • le platane, une variante de l'arbre du produit (Shape the product tree), pour trier entre features obligatoires et optionnelles,
  • la barque, une variante du bateau (Sailboat), pour identifier les risques,
  • l'écluse, une variante du priority poker pour prioriser les features optionnelles.

Ces ateliers permettent de définir la vision et d'arriver rapidement à la constitution du backlog initial.

Aujourd'hui nous allons poursuivre aujourd'hui avec d'autres ateliers permettant d'identifier les stories, de planifier la release et de simuler le déroulement d'un sprint.