Enseignement des méthodes agiles

Jeudi lors de l'Agile Tour, un créneau est réservé pour un panorama de l'enseignement de l'agilité à Toulouse.

J'en profite pour rappeler ce qui est fait cette année à l'IUP ISI, où un module agile existe depuis 3 ans (par exemple, 29 diplômés l'an dernier).

Les étudiants suivent des séances de 4 heures, chacune avec un peu de cours et des travaux dirigés. Les travaux dirigés sont faits en groupes (4 groupes de 6 cette année) et leur permettent d'appliquer les concepts présentés (cette année, 4 sujets différents qu'ils ont choisis). Leur travail se passe en ateliers. En voici deux exemples, une consolidation de vision sur gros Post-it et un planning poker :

Atelier ISI 1

Atelier ISI 2

L'enregistrement de leurs travaux se fait avec IceScrum. Comme presque tous les étudiants ont un ordinateur portable, ils peuvent accéder, par le wifi de la fac, à leurs projets hébergés en ligne. Cela me permet aussi de consulter ce qu'ils ont fait, de les conseiller et d'évaluer leur travail.

Nous avons déjà présenté les pratiques suivantes : l'équipe complète, le Product Owner, le ScrumMaster, le backlog de produit, la vision, les rôles utilisateurs, la modélisation agile, l'architecture évolutive, les risques, la planification de release. Demain la séance porte sur les tests, en particulier les storytests.

En plus de ce module agile, les étudiants font des projets (appelés BE, pour bureau d'études), qui ont commencé en septembre et se finissent en mars. Cette année, nous avons 6 équipes, chacune travaillant sur un projet différent.

Il y a 3 projets KDE en C++ : KPresenter, Akonadi et Amarok. Cette année nous avons un projet en .net de supervision de réseau et 2 projets J2E : Wilos et IceScrum.

Tous sont développés en appliquant Scrum et avec IceScrum.