Suite à la lecture de mon billet Scrum3.0, Eric se demande, à propos du sprint en flux continu :

Le flux continu remet en cause le principe "pas de changement pendant un sprint". Comment permettre à l'équipe de s'engager dans ce mode de fonctionnement ? Au jour le jour ? Ou est-ce que ce mode de fonctionnement est réservé à des équipes qui ont dépassé le stade de la nécessité de s'engager ?

Je réponds à Eric :

  • l'engagement de l'équipe porte sur l'objectif du sprint
  • le flux continu ne remet pas en question l'engagement sur cet objectif
  • l'objectif est défini lors de la planification de sprint
  • ce mode de fonctionnement en flux continu est compatible avec un engagement librement consenti
  • on ne revoit pas cet objectif tous les jours au moindre changement, évidemment, car il reste du mou par rapport à la capacité de l'équipe. Il est remis en question seulement si, de façon exceptionnelle, un événement imprévu survient (as usual).
  • on peut donc accepter de nouvelles stories pendant le sprint sans remettre en question l'objectif du sprint sur lequel on s'est engagé, tant que cela n'exclut pas une story indispensable pour l'attente de cet objectif


Lire aussi :