Gymkhana à l'Open Bidouille

La prochaine expérimentation de Gymkhana se déroulera samedi 17 mai, dans le cadre de l'Open Bidouille Camp 33 #2.

Avec cette accroche improbable, j'espère avoir éveillé votre curiosité…

Gymkhana ?

Qui est le mieux placé pour définir de nouveaux services numériques qui soient vraiment utiles aux habitants de la cité ?

Ce sont les citoyens eux-mêmes. En leur donnant les moyens pour développer leurs idées, les ateliers de Gymkhana constituent un laboratoire pour l'innovation sociale et solidaire.

Ces ateliers s'appuient sur des techniques qui ont fait leur preuve dans la conception de produits pour les startups. Gymkhana les a adaptés et packagés en une journée pour les rendre praticables par des groupes de citoyens volontaires.

Open Bidouille Camp 33#2 ?

La meilleure présentation de ce qu'est un Open Bidouille Camp, je l'ai trouvée sur le site de l'association Open Bidouille :

  • Open, comme dans Open Source, c'est le partage de connaissances, c'est libre de droits,
  • Bidouille[1] c'est faire par soi-même, c'est détourner de son usage, c'est bricoler, apprendre, fabriquer, expérimenter,
  • Camp, parce qu’on s’installe sur la place publique, on va à la rencontre des gens, on fait des choses ensemble en ateliers.

Il y a donc des événements de ce type organisés en France et celui du 17 mai est le deuxième OBC à Bordeaux.

On peut y contribuer via Ulule.

Gymkhana à l'Open Bidouille 33#2 !

Nous cherchions un lieu pour une journée d'ateliers Gymkhana à Bordeaux et on nous a aiguillés vers l'Open Bidouille Camp.

Gymkhana est bien dans la bidouille en détournant de leur usage premier les ateliers et les jeux, en permettant aux citoyens de construire eux-mêmes les applications, en favorisant l'expérimentation et l'apprentissage.

Comme nous partageons aussi l'Open et le Camp, c'est donc avec plaisir que Gymkhana va venir poser ses post-it samedi à la Fabrique Pola pour l'Open Bidouille Camp 33#2.

Il nous faut maintenant recruter des citoyens. Bordelais, n'hésitez pas à en parler autour de vous et à diffuser ce beau flyer.

Le sujet de la journée concerne tous les citoyens, c'est la gestion des déchets.

Vous avez des idées, l'envie de co-construire ? Inscrivez-vous.

Note

[1] L'an dernier, après le ScrumDay, on parlait de "culture hacking" et j'avais proposé bidouille comme traduction de hacking. Ça n'a pas pris, mais c'est pourtant le bon mot pour hacking.