Gymkhana dans Rupture douce, partie 6

Sixième extrait de Gymkhana, construire ensemble et autrement des idées citoyennes, histoire écrite à deux mains avec Stéphane Langlois, publiée dans Rupture Douce 3, libérons l'Agilité.

Avant d'être publiée dans Rupture Douce, le passage de Gymkhana à l'open bidouille avait fait l'objet d'un billet pour l'invitation et d'un autre de compte-rendu.


Anime-moi tendre, anime-moi vrai

L'open bidouille camp, c'est un peu la foire du do it yourself, on y trouve des imprimantes 3D, des fans du disco soupe, des ateliers pour construire des tampons encreurs avec des légumes, et… pour l'édition 2014, les ateliers gymkhana.

Pour l'occasion, nous avions convenu de partir sur une problématique endémique en Gironde : la gestion citoyenne des ordures ménagères. L'objectif consistait à définir la vision et à identifier le minimum des fonctionnalités indispensables pour une application Web potentielle.

Le public était plus hétéroclite que lors des précédents ateliers, nous avions invité quelques proches de la communauté Agile bordelaise, des médiateurs numériques du Conseil Général de Gironde, et certains participants d'open bidouille sont venus nous rejoindre. Nous avons joué aux jeux que nous avions bidouillés pour l’occasion.

En fin de journée, après des prises de parole pertinentes et équilibrées, le groupe avait fait émerger une vision collective. Une hypothèse avait été formulée dans le canevas, un produit minimum était né : jette-moi, mais bien !

Affiche Jette moi bien


Vous trouverez l'histoire complète, celles des entreprises libérées et plein d'autres, dans Rupture douce le livre.