Idée de nouveau chapitre

L'agilité au-delà du projet, pour des programmes et des lignes de produit.

En préparant ma présentation du 10 novembre à IBM Toulouse, j'ai relu des articles de Jim Highsmith et de Dean Leffingwell sur la scalabilité[1] de l'agile. Je me suis aussi rappelé que j'ai fait du marketing produit[2].

En confrontant ces idées avec mes expériences récentes, je pense être arrivé à une approche qui tient la route.

Je me dis qu'avec tout ça, j'ai peut-être matière à un nouveau chapitre dans mon livre. Dans la 2ème édition qui sortira mi 2011, je crois qu'il est possible, en plus de modifier des chapitres existants, d'en ajouter un.

Quelques lecteurs avaient regretté que la première édition s'arrête à l'utilisation de Scrum pour un projet. Pour les projets nécessitant plus d'une équipe, j'évoque simplement la technique des scrums de scrum et le développement à grande échelle dans le chapitre 18 sur la transition à Scrum (pages 247 et 248). Au moment de l'écriture de cette partie, je pensais qu'il était trop tôt pour en parler longuement. Maintenant, avec les nombreuses expériences de Scrum au niveau du projet, le temps est venu de donner des pistes pour aller au delà, notamment pour :

  • les gros projets, avec plusieurs équipes
  • les programmes avec plusieurs projets
  • les produits au delà du premier projet de développement
  • les lignes de produits
  • les portefeuilles[3] de produits

Les toulousains qui seront là mercredi pourront me dire s'il y a vraiment de quoi faire ce nouveau chapitre avec les idées présentées. Il reste encore quelques places[4] pour ce séminaire, demander à Georges.

Notes

[1] oui, encore un anglicisme, c'est plus court que capacité à supporter un changement d'échelle

[2] bon, pas pour des lessives, pour des outils de génie logiciel

[3] Encore une question de vocabulaire que je me pose : portfolio je le traduis en portefeuille (de produits) ou je conserve portfolio ?

[4] et l'occasion de repartir avec un livre