Jours tranquilloux à Nailloux

Le lac de la Thésauque

  • Jeudi : Fédération Agile, 12e réunion
  • Vendredi et samedi : 5e Agile Games France

Avec quelques toulousains, j'avais poussé la candidature de Toulouse pour Agile Games France en proposant l'Auberge du Pastel comme lieu d'accueil pour les 70 participants (qui furent finalement 90). Le choix de Nailloux ayant été retenu pour #agfr16, il a induit, pour des raisons pratiques, que la réunion Fédération Agile s'y tiendrait aussi. En effet, les membres de la Fédé ont vocation à s'intéresser aussi aux jeux.

Quelques mots sur ces deux structures communautés. Ou colonies, ce qui rend mieux l'idée de vacance bienfaisante procurée par ces 3 journées.

Fédération Agile

  • La fédé est devenue une sorte de think tank de la formation agile.
  • Elle entre dans sa 6e année.
  • Le rythme des rencontres est de 2 par an.
  • On y entre par cooptation.

Agile Games France

  • AGF est un laboratoire pour facilitateurs.
  • Elle a lieu tous les ans en février-mars.
  • C'est une non conférence auto-organisée de 2 jours.
  • On y vient …en étant rapide au moment où les inscriptions sont ouvertes.

Tranquilloux à Nailloux

3 jours sans pression, sans clients. Tranquilles.

Pas tranquille au sens naturel calme, paisible, peu remuant et peu bruyant (car il y avait du bruit et du mouvement). Tranquille dans le sens où on n'y éprouve aucune inquiétude morale, on ne manifeste aucun souci, on y sent de la bienveillance.

Tranquillou, quoi. Voire trankilou comme dirait ma fille.

L'auberge du Pastel s'est avérée un bon choix pour l'épanouissement sans contraintes de l'auto-organisation.

Le tableau des jeux

Photos

On n'a pas vu les Pyrénées, mais des trucs improbables, comme :

IceBreaker du jeudi

Impro sur le terrain de pétanque

Jeu et culture

Dans Esquisses, le philosophe Jean-François Billeter fait l'hypothèse que le jeu est à l'origine du langage.

L'esquisse #21 apporte une excellente définition du jeu. Je cite :

…du jeu, c'est-à-dire de la faculté que possède l'être humain d'interagir pour le plaisir, à deux ou à plusieurs, et de se donner dans cette activité gratuite des repères et des règles. Il se les donne quand il s'aperçoit que cela lui permet de faire durer le jeu ou de le reprendre quand cela lui change. Dans Humo ludens, Huizinga considère cette faculté comme essentielle à l'homme et comme source probable de toutes les conventions qu'il se donne, autrement de toute la culture.

Ailleurs