Kanbanzine

Je viens de faire deux formations Kanban avec Laurent Morisseau. Pour initier à la pratique de Kanban, nous proposons un jeu. Cette fois, nous avons utilisé le Kanbanzine, le nouveau jeu français, qui simule la création d'un magazine hebdomadaire.

Nous étions, avec Laurent, les premiers acheteurs du jeu, diffusé à partir de janvier 2013. J'avais animé une session de Kanbanzine début février, lors de l'Agile Open Games d'Avignon. C'était un peu spécial, en particulier parce que les participants étaient déjà plus que sensibilisés, alors que le but de l'atelier est la découverte de Kanban.

Cette fois nous avons animé, avec nos deux plateaux, 4 parties de Kanbanzine pour les 22 personnes qui venaient pour apprendre Kanban. Donc avec des équipes de 5 ou 6 personnes.

Kanbanzine à Toulouse, mars 2013

Dans le cadre de la journée de sensibilisation à Kanban, l'atelier avait sa place en fin de matinée, après une introduction aux concepts et avant les exposés plus théoriques de l'après-midi.

L'animation à deux nous a permis de nous faire du feedback rapide sur le scénario et les règles du jeu. Alors qu'à Avignon, pour la première fois, je m'étais contenté de suivre les modalités proposées, cette fois nous avons adapté les règles du jeu.

Avec cette expérience, je pense que Kanbanzine est un très bon outil pour l'apprentissage du Kanban.

Nous nous sommes largement appuyés sur les résultats des équipes pour illustrer les notions présentées l'après-midi. Cela est le signe d'un grand intérêt pédagogique.

Du point de vue des participants aux formations, c'est l'enthousiasme : le Kanbanzine a été plébiscité. Certains auraient voulu repartir avec. Bon, ils sont repartis contents quand même, et avec le livre Kanban pour l'IT.

Nous avons réussi à garder nos belles pochettes Kanbanzine qui nous servirons bien pour la prochaine formation.

Commentaires

1. Le lundi 25 mars 2013, 15:04 par Fred Migeon

Effectivement, au titre de joueur, je peux dire que le jeu marche très bien: très ludique, pas trop long, et très réaliste. On a même pu utiliser certaines courbes pour illustrer des situations réelles. Sacré Philippe ! ;-)

Encore merci pour cette session organisée de mains de maîtres.