Le 14 juin à Liège, je ferai l'introduction de la Journée Agile 2019. Je suis très fier d'avoir été invité par les organisateurs.

J'ai choisi comme titre de ma présentation :

Paysages de l'agilité

Paysages c'est pour montrer la diversité des vues sur l'agilité. C'est aussi parce que comme un paysage qui évolue au fil des saisons, l'agilité n'est pas statique, mais en mouvement.

Le sous-titre est :

du faux-agile au méta-agile.

Faux-agile est un terme popularisé par Martin Fowler dans sa keynote à Sydney l'an dernier. C'est la même idée que le scrotum que j'avais utilisé ces dernières années. Comme Fowler le dit en français, j'ai maintenant repris faux-agile.

Après avoir blâmé le faux-agile, j'essaierai de définir ce qu'est le vrai ou plutôt le bon agile.

Avec méta-agile[1], j'évoquerai l'avenir de l'agilité tel que je le souhaite. Je ne sais pas si cela s'appellera encore agilité.

Je viens de recevoir le Philomag de juin :

philomagjuin.jpg

J'espère que le thème sur l'art de l'éloquence va m'être utile. Allez, encore 10 jours pour répéter !

Note

[1] Le terme méta vient du grec et signifie, entre autres, au-delà.