L'agilité à grande échelle

22-2-changer_dechelle_-_pompiers.jpg

Il faut un vrai besoin pour changer d’échelle.

Dessin de Patrice Courtiade et légende extraits de Scrum, le guide etc. page 278

Sur Twitter, David, après avoir publié son organigramme d'une organisation agile ajoute :

Très influencé par SAFe, qui reste à ce jour la seule proposition de modèle global d'entreprise

David est provocateur… ou sort d'hibernation. Ou il est peut-être tombé sous l'influence de ceux que j'appelle les néocons dans Scrum mon scrotum.

Car tout est sujet à polémique dans son tweet.

Rétablissons :

  • Il existe plusieurs frameworks d'agilité à grande échelle, j'en citais quelques-uns dans cet article de 2015 : LeSS, SSwS, Nexus
  • Un framework de ce genre n'est pas un modèle global d'entreprise

Je dénonçais ainsi cette confusion fréquente dans l'introduction du chapitre 21, "Développer un produit avec plusieurs équipes", de l'édition 4 de mon livre :

Le chapitre « Scrum à grande échelle » avait été ajouté lors de la deuxième édition de ce livre. Depuis, le sujet a pris de l’ampleur, des frameworks ont été proposés, « commercialisés », c’est-à-dire accompagnés de leurs inévitables certifications, et comparés dans les conférences.

De mon côté, j’ai expérimenté ce passage à l’échelle dans plusieurs situations. Et ma position a changé : je suis revenu à plus de simplicité, plus de Scrum, dirais-je. À mon sens, le Scrum à grande échelle doit rester dans l’esprit, par exemple en évitant de créer de nouveaux rôles.

Pour être plus clair sur l’objectif de ce chapitre, je l’ai renommé. En effet, le scaling Scrum est devenu un sujet fourre-tout, qui regroupe des préoccupations bien différentes. Dans mon livre, j’ai choisi de différencier le Scrum pour développer à plusieurs équipes, qui fait l’objet de ce chapitre, de l’agilité pour transformer les organisations, qui sera abordée dans le chapitre suivant.

Si, pour plusieurs équipes qui participent au même produit, on peut —éventuellement— s'inspirer de frameworks, pour une organisation il faut les fuir. Comme il faudrait fuir un modèle global d'entreprise (agile), imposant rôles et pratiques, s'il existait.

Avant d'essayer de mettre en place de la grande échelle aux forceps, utilisez des solutions à petite échelle, soyez patients et persévérants dans la transition. Commencez par aligner les équipes sur des valeurs partagées et un objectif commun, en leur laissant de l'autonomie sur la façon d'y arriver. Inspirez-vous de la permaculture.