La Garonne elle a pas voulu

source wikipédia

Si la Garonne elle avait voulu, c'est une chanson que j'ai fait écouter en intro de ma keynote à Agile tour Toulouse pour illustrer le fleuve donc, et l'humilité.

L'humilité de la Garonne qui aurait pu devenir le plus grand fleuve du monde, si elle avait voulu.

L'humilité du chanteur Julos Beaucarne, qui est légendaire.

À partir de cette intro, mon intention était de montrer le lien entre humilité et agilité. L'humilité ne fait pas partie des valeurs généralement évoquées avec l'agilité. Elle ne figure ni dans les valeurs d'Extreme Programming, ni dans celles de Scrum.

En fait, elle m'apparait seulement maintenant avec l'ampleur prise par l'agilité et sa large diffusion, au moins dans les mots si ce n'est dans les esprits. C'est d'abord par son antonyme, l'orgueil, que j'y suis venu. L'orgueil qui conduit au faux agile. J'en parlais dans Scrum, mon scrotum il y a quelques années.

Mon intuition est que plus d'humilité peut réduire le faux agile.

Mais d'abord il nous faut définir l'humilité. Car s'il y a du faux agile, on trouve aussi du faux humble. La fausse humilité c'est s'abaisser volontairement pour mieux se valoriser. Nietzsche n'aimait pas ça.

J'ai feint cette attitude lorsque Benjamin et Philippe ont introduit ma keynote, en disant que d'autres méritaient plus d'être à ma place, que je n'avais plus progressé depuis 10 ans, que je n'avais même pas ma chaine YouTube, que je n'étais plus sur LinkedIn, …

La fausse humilité est moins fréquente depuis que la religion a relâché sa pression.

Mais la vraie humilité est rare aussi. C'est ce que constate Spinoza.

Il définit la vraie humilité comme :

un sentiment de lucidité, une lucidité égale envers ses qualités et ses défauts.

Nous voyons tous les jours sur les écrans des personnages qui n'ont aucune humilité. Des hommes politiques et des célébrités.

Les réseaux sociaux avec leurs selfies et leur likes ne nous poussent pas vers l'humilité.

Les m'as tu vu, comme disait mon père, prolifèrent.

Pas trop dans l'agilité. Il n'y en a sûrement pas dans une conférence comme Agile tour Toulouse, mais il est probable d'en trouver dans l'environnement des équipes agiles.

Parler d'humilité dans une keynote, c'est un peu casse-gueule, mais grâce à Spinoza je me suis senti mieux.

En regardant dans mes archives, je m'aperçois que Tobias Mayer a déjà vanté l'humilité, la faisant même apparaître comme une core value de l'agilité, dans un article de 2012. Tobias Mayer est un personnage très attachant, auteur de People's Scrum, un bien beau livre d'essais. Je vois qu'il organise un workshop pour déconstruire l'agilité. Plein d'humilité.