La revue revisitée

Commencez par une revue de sprint en interne, avec juste l'équipe Scrum.

La revue de sprint, telle que décrite de façon habituelle a deux objectifs :

  • collecter le feedback,
  • communiquer un avancement objectif sur la release (et prendre éventuellement une décision sur la vie du produit).

Ces deux objectifs ne visent pas forcément les mêmes personnes. Le feedback sur les user stories montrées est demandé aux futurs utilisateurs tandis que l'avancement du produit intéresse des parties prenantes impliquées dans le pilotage.

De plus, en fin de sprint il n'y a pas que des user stories qui sont finies, il y a d'autres types de stories à montrer qui n'intéressent pas des utilisateurs mais sont importantes pour l'équipe.

Ces considérations, en même temps que la lecture du livre de Jeff Patton, m'amènent à proposer une alternative à la grosse revue en la découpant en 3 parties :

  1. une revue interne par l'équipe Scrum uniquement,
  2. une revue externe avec les utilisateurs et/ou leurs représentants,
  3. une revue de pilotage.

La revue interne est une extension de la préparation, recommandée dans l'approche habituelle. Pour aller plus loin qu'une simple préparation, je suggère d'y inclure :

Cette façon de faire peut avoir des impacts positifs :

  • une revue externe plus courte, plus fluide et plus efficace, concentrée sur la démo,
  • du feedback plus tôt, avec celui de l'équipe,
  • on revoit non seulement ce qui est fini, mais également ce qui est prêt,
  • les stories techniques sont examinées par ceux à qui elles sont destinées,
  • le PO et le SM ont le temps de préparer les indicateurs destinés à la revue de pilotage.

Enfin, ce découpage offre la possibilité de placer la rétrospective juste après (et avant la revue externe), ce qui est parfois plus pratique du point de vue de l'organisation.

Qu'en pensez-vous ?

Commentaires

1. Le mercredi 15 octobre 2014, 08:39 par Eric

Plutôt convaincu par les deux premières étapes.

J'ai tendance à appliquer ce pattern lorsqu'il y a trop de monde en revue.

Un garde fou néanmoins : il ne faut pas que cela crée de la distance entre l'équipe Scrum et le métier, ni que l'équipe soit trop passive à l'étape 2

Concernant la revue de pilotage, je n'ai pas expérimenté autre chose que la présentation de stories à venir en milieu de sprint. Néanmoins, je vote pour si ça permet d'éviter de mutualiser découverte, estimation et conception technique lors d'un sprint planning éprouvant pour tout le monde et finalement peu efficace.

Éric

2. Le mercredi 15 octobre 2014, 18:02 par Antoine

Tiens ça me rappelle légèrement une discussion en off en fin de formation ça ;)

C'est d'ailleurs ce que je vais justement essayer d'expérimenter dans les prochaines itérations. Les arguments sont les mêmes qu’énoncés :
- plus pratique niveau organisation,
- feedback plus rapide et sur des points techniques,
- meilleure préparation de la "vrai" revue,
- et surtout pouvoir faire la retro avant la revue externe et avec uniquement les membres de l'équipe (difficile de renvoyer les managers entre la revue et la réunion de planification chez nous)

Le lundi de revue/retro/planning va maintenant faire place à un vendredi revue interne/retro couplé à un lundi revue/planning.

Affaire à suivre pour nous donc...