En ce soir de novembre, après une journée fatigante de coaching individuel à Scrum, j'avais envie de me changer les idées. Je me suis mis au coin du feu et j'ai commencé la lecture du Grand Meaulnes. Bon livre pour cette période. Je me replonge dans l'atmosphère romantique de la Sologne lors de l'escapade d'Augustin, en oubliant bien vite l'agilité.

Au bout de 80 pages, je fais une petite pause et, machinalement, en passant devant mon clavier, je tapote Grand Meaulnes sur Google, pour vérifier si c'est bien le seul roman d'Alain-Fournier. Et l'Agile qui me revient en boomerang. C'est l'Association pour la gestion des intérêts littéraires d’Épineuil-le-Fleuriel. On peut adhérer.