Le Super Product Owner

Le responsable d'un groupe de Product Owners

Dans le billet Scrum structure les équipes, j'avais présenté l'exemple d'une organisation où la mise en œuvre de Scrum conduisait à modifier la façon dont les personnes participaient à des projets.

Avec l'objectif d'aller, avec Scrum, vers moins de multi-projets pour limiter les perturbations, nous étions arrivés à la notion de plateforme, qui fédère des applications, sur laquelle travaille une équipe. et pour laquelle les choses à faire sont dans un seul backlog :

Une plateforme, un backlog, une équipe

Quid du rôle de Product Owner ?

Pour chaque application de la plateforme, il existe une personne qui est en responsable. Cette personne, qui représente le client dans l'équipe, joue le rôle de Product Owner de l'application. Avec plusieurs applications chacune ayant son PO, on aurait donc :

Un backlog, plusieurs PO

Le problème d'avoir un groupe de PO, c'est que la responsabilité ne réside plus dans une seule personne. Or c'est justement pour éviter les inconvénients dus aux conflits à cause d'intérêts contradictoires, aux décisions ralenties, aux difficultés à prioriser, que Scrum recommande une seule personne pour le rôle de Product Owner. Comme dit Ken Schwaber :

Le PO est une personne, pas un comité

Comment avoir une équipe de PO tout en suivant ce conseil ? En ayant dans l'équipe une personne qui est un Super Product Owner[1]. Le SPO est là pour donner la vision globale et pour arbitrer.

A partir de ces idées, voilà ce qui a été envisagé pour l'organisation en question :

  • le rôle de SPO serait joué par une personne connaissant très bien la plateforme et l'équipe de PO contiendrait 2 ou 3 autres PO
  • un seul backlog pour la plateforme
  • dans la mesure du possible, un sprint est dédié à une seule application et le PO qui la gère s'implique plus pendant ce sprint
  • comme il y a 2 plateformes et donc 2 équipes, les sprints sont synchronisés pour simplifier la vie d'une personne faisant partie des 2 équipes.

Notes

[1] Mike Cohn parle de Chief Product Owner

Commentaires

1. Le mardi 12 mai 2009, 07:57 par David

question: depuis combien de temps avez-vous mis en oeuvre cette organisation ? a-t-elle prouvé son efficacité ?
j'ai beaucoup de pb de mon côté pour pratiquer les scrum de scrums ou plus généralement, scrum appliqué à plusieurs projets fortement interconnectés.
La notion de backlog commun est parfois très difficile à gérer au quotidien.
Le rôle de SPO me paraît une bonne idée. Mais on ne le trouve pas toujours, c'est un oiseau vraiment rare. Aussi, en attendant, j'ai suggéré une organisation pour assurer la communication transverse, systématique et rapide entre les PO. Se pose aussi régulièrement le problème de la charge des PO et l'éventualité de les seconder sans engendrer de perturbations dues à la multiplicité des interlocuteurs.