Le désir de Kanban

Plateau Kanbanzine

Pour faire écho à mon ami Alex qui vient de publier un billet "Le plaisir du Kanban", je mets en avant le désir pour refléter l'engouement kanbanesque, au moins celui des pionniers.

Comme preuve, l'atelier Kanbanzine que je vais animer lundi prochain pour Agile Toulouse a fait le plein en moins de 3 heures après son annonce.

Déjà le club de lecture sur le livre de Laurent Morisseau, et en sa présence, avait suscité beaucoup d'envie.

J'ai expérimenté quatre fois le jeu Kanbanzine, dont deux fois avec Laurent[1] en formation Kanban. Il est livré avec un scénario qu'au début j'ai suivi assez scrupuleusement. Maintenant je vais l'adapter.

Attention, comme dit Alex, Kanban ce n'est pas si simple, il ne s'agit pas simplement d'un tableau avec plein de colonnes, et le jeu[2] le met bien en évidence.

Dans la troisième édition de mon livre, je ne parle pas de Kanban -il y a le livre Kanban pour l'IT qui le fait très bien- mais d'introduction de pratiques Kanban dans du Scrum. Et puis j'y présente le backlog sous une forme qui peut évoquer le kanban : Les bacs du backlog

Notes

[1] d'ailleurs Laurent revient en octobre pour une nouvelle formation Kanban à Toulouse.

[2] Que ce soit avec GetKanban ou avec Kanbanzine ou avec le nouveau jeu en cours de finition conçu par quelques participants à Agile Open Sud.