Le risque de suivre ce que dit le livre

Scrum et XP au-delà des tranchées.

Henrik Kniberg est un des gourous de l'agilité les plus intéressants. Il a plein d'idées et les exprime toujours très clairement.

Il a largement contribué à l'essor de l'agilité avec son mini-livre "Scrum and XP from the trenches"[1].

Il vient de publier le support d'une présentation qu'il a faite en février à Stockholm (son pays). Dans cette présentation, il revient sur le succès de ce mini-livre et sur la façon dont certains ont essayé de suivre au pied de la lettre ce qui y était écrit.

Cela concerne le "focus factor". Dans "Scrum and XP from the trenches" qui est un retour d'expérience, il racontait comment, dans son projet, ils utilisaient un coefficient, dit de focalisation, pour la planification des sprints. Lisant cela, beaucoup ont voulu l'appliquer de la même façon sur leurs projets à eux.

J'en ai même rencontrés en France qui étaient convaincus que cela faisait partie intégrante de Scrum. L'ayant lu dans le livre, ils pensaient que c'était une pratique obligatoire et voulaient absolument l'appliquer. Quelquefois, il m'a fallu argumenter durement pour les convaincre de faire autrement, j'en ai même fait un billet de blog : la capacité corrigée des variations saisonnières.

Or Henrik, dans sa présentation "Scrum & XP Beyond the trenches" nous explique comment cette pratique du "focus factor" a été vite abandonnée sur le projet dont il est question dans son livre de 2006. Pour être bien clair, il en fait sa recommandation #5 : "Skip the focus factor".

Au-delà de cette anecdote, sa présentation contient d'autres recommandations très intéressantes. Comme j'ai participé à la traduction de son deuxième mini-livre (Kanban & Scrum, tirer le meilleur des 2) et que je le suis sur Twitter, j'y retrouve les nouveaux thèmes qu'il développe depuis 2006. Le top 4 de ses recommandations est significatif de son éclectisme agile :

  1. limiter toutes les files d'attente,
  2. visualiser les 3 obstacles majeurs,
  3. mesurer continuellement la satisfaction des employés,
  4. avoir un rôle de super product owner.

Et puis une nouveauté pour moi, la recommandation #13 : le pattern "king & servant” une pratique pour favoriser la livraison continue.

Notes

[1] On trouvera l'accès à la traduction en français dans ce billet

Commentaires

1. Le mardi 22 février 2011, 18:39 par Pablo Pernot

J'abonde !
Mêmes retours concernant ce focus factor. Plutôt source de tracas qu'autre chose à mon avis. Je n'ai aps encore le "Beyond".