Les participants à l’affinage de backlog

L'affinage consiste, à partir de l'idée brute, à rendre une story prête à être réalisée en un sprint.

La vie de la story

Dans la série sur l'affinage du backlog, après avoir vu le pourquoi, le quand et le quoi, voyons le qui.

Bien évidemment en premier lieu vient le Product Owner. C’est lui le principal affineur.

Il affine pendant le MAB, mais aussi en dehors, car il peut faire seul des travaux d’affinage comme :

  • approvisionner à partir du bac à sable,
  • revoir l’ordre du bac d'affinage,
  • purger les bacs.

Pour les autres travaux, il s’appuiera volontiers sur des membres de l’équipe ou des parties-prenantes spécialistes du domaine (des experts du sujet).

La décomposition d’un gros morceau (epic) en stories élémentaires sera probablement l’activité pour laquelle des experts fonctionnels en dehors de l’équipe peuvent le plus l’aider.

Pour apporter des précisions à une story afin qu’elle devienne prête, ces experts peuvent aussi aider, mais ceux qui décident si la story est prête sont les développeurs de l’équipe, c’est donc mieux de les impliquer dans cette activité d’affinage.

L’estimation en points, si elle est faite, est un travail collectif de toute l’équipe Scrum.

On voit donc que certaines activités nécessitent la présence de toute l’équipe et d’autres ne l’imposent pas. C'est à chaque équipe d'organiser l'affinage du backlog :

  • Une équipe partageuse déroulera toutes les activitiés lors des MAB, auquel tout le monde participera.
  • Une autre équipe pourra se contenter de réduire un MAB à des conversations pour estimer (planning poker) et évaluer l’état prêt de quelques stories.