Limitez le TAF

Diagramme de flux cumulé Ceci est un diagramme de flux cumulé.

Celui-ci a été produit avec l'outil IceScrum. En abscisse on a les sprints. En ordonnée, on a le nombre de stories dans chaque état de son workflow.

Dans cet exemple, les données sont celles du projet IceScrum lui-même. Les sprints durent 2 semaines et représentent environ l'équivalent de 3-4 jours de travail (les membres de l'équipe sont à temps partiel).

Ce type de diagramme a été mis en avant par David Anderson qui promeut le Lean Software et en particulier la pratique du Kanban[1].

Un principe du Kanban venant des unités de production est de limiter le stock : produire juste ce dont on a besoin et le faire juste à temps. Transposé au développement de logiciel, cela consiste à limiter le nombre de travaux par étape du processus. C'est là que ça complique : avant de limiter il faut définir ce qu'est un élément de travail et quelles sont les étapes du processus.

Dans l'exemple montré plus haut, un travail correspond à une story, c'est à dire un élément du backlog.

Toujours dans cet exemple, on voit les différents étapes du workflow d'une story dans IceScrum. Le choix pour ce workflow est celui qui a été fait par les concepteurs de l'outil (que je connais bien). Dans les exemples de Kanban, on trouve évidemment des workflows différents. Je reviendrai dans de prochains billets sur les variantes et l'impact sur le principe de limitation des travaux.

Ce principe Kanban de limiter les travaux dans une étape est appelé en anglais WIP limit. WIP pour Work in Process ou Work in ProcessProgress selon les auteurs. Dans un billet écrit il y a plus de 2 ans, j'avais suggéré d'utiliser TAF en français, acronyme pour travail à finir[2] (dans une étape).

Cela donne un principe qui sonne bien : il faut limiter le TAF !

Annonce : la publication de la version française de Kanban & Scrum est imminente. Les traducteurs ont eu un bon temps de cycle !

Notes

[1] A lire pour en savoir plus le sujet : The home of Kanban systems for Software Engineering.

[2] à l'époque je disais travail à faire, qui va bien aussi ; la seule définition en français que j'ai trouvée pour WIP dit travail pas encore achevé.

Commentaires

1. Le vendredi 15 janvier 2010, 10:18 par montesq

WIP pour Work in Process ou Work in Process selon les auteurs.

=> donc tous les auteurs sont d'accord :)
Mais moi je préfère Work In Progress...

Ce doit être un lapsus révélateur parce que moi je préfère largement work in process à work in progress. En fait ce qu'on limite, ce n'est pas le nombre de travaux commencés (donc en cours), c'est le nombre d'éléments dans une étape du processus. On se s'occupe pas de savoir si les travaux sont commencés ou pas, on limite les travaux dans le processus. En tout cas merci, je corrige.