Matrice d'adaptation de l'agilité au contexte

L'agilité ne se vend pas en pack de 12, il faut l'adapter à chaque projet.

En 2008, dans la présentation Agilité en situation faite en duo avec Philippe Kruchten lors de l'Agile tour Toulouse, nous avions donné 8 critères permettant de définir le contexte des projets pour le développement agile.

En appliquant ce modèle sur plusieurs projets, j'en avais ajouté 2 autres et c'est 10 qui sont mentionnés dans mon livre "Scrum, etc...". Cela n'a pas changé dans l'édition 2 : dans le chapitre 12 de "Adapter Scrum au contexte, dans lequel je décris comment analyser le contexte avec des attributs puis en tenir compte dans la mise en œuvre des pratiques agiles.

SituationAttributs.png

Dans ma présentation Agilité Situationnelle à Lille, ces idées sont illustrées avec 4 retours d'expérience.

Un des mes clients qui prépare la transition à l'agilité de ses projets est parti de ce modèle ; il y a ajouté 2 autres critères qui lui ont paru importants dans son contexte. Pour chacun de ces 12 critères, 3 ou 4 valeurs possibles ont été retenues, en tout cela fait 43 valeurs. D'autre part, une liste de 26 pratiques agiles a été retenue pour la première phase de la transition.

Dans le but de définir l'adaptation des pratiques en fonction du contexte des projets, une matrice a été élaborée. Cette matrice d'adaptation de l'agilité au contexte possède donc 1118 cellules (beaucoup trop pour que ça soit vraiment utilisable). Chacune donne l'impact de la situation définie par la valeur d'un critère sur une pratique.

Un peu de rock pour finir, avec Matrice qui conclut en beauté l'album éponyme de Gérard Manset.

Commentaires

1. Le jeudi 15 décembre 2011, 08:35 par pablo

intéressant Claude.
C'est la réflexion que je cherche à appronfondir en ce moment. Je vais aussi faire une ou deux prez sur le sujet. Cela vaudra le coup de comparer nos approches même si je le vois ton premier article à 4 ans d'avance !
Je suis has been (comme en musique :p )