Obeya

Le Lean pour apprendre le japonais ?

Hier j'étais en déplacement à Paris pour une réunion de préparation à l'introduction de l'agilité dans une organisation offshore. J'en ai profité pour assister à la présentation sur le Lean chez Zenika, c'était en soirée. La présentation était assurée par Pascal van Cauwenberghe. J'avais participé à un de ses ateliers au XP Day 2007. Cette fois-ci, c'était sur The Toyota Way.

Je ne vais pas vous raconter les 14 principes du Toyota Way ni les commentaires de Pascal, j'ai été pris de vitesse. Eh oui, pendant que j'étais dans le train de nuit à essayer de dormir (sans succès, à cause de ronfleurs impénitents), les blogueurs publiaient. Mon ami JC, qui était assis à côté de moi, a en fait un résumé,avec photos, et le Touilleur Express un compte-rendu détaillé.

Je connaissais déjà le Lean, mais j'ai appris plein de nouveaux mots japonais, en plus de muda et kaizen. J'ai retenu en particulier obeya, qui désigne la salle commune où se retrouve l'équipe et ses invités et où sont affichées les informations visuelles sur le projet. Obeya, c'est quand même plus beau et plus doux que le très militaire war room !

Pour revenir à mon sujet de la journée, l'offshore, l'obeya c'est ce qui manque aux équipes distribuées géographiquement et qu'on essaie de virtualiser avec des outils.