PermaBio, les parties prenantes

Les cinq parties prenantes dessinées par Étienne qu'on retrouve tout au long du livre L'art de devenir une équipe agile.

Le chapitre 2 a pour titre L'équipe dans son écosystème. L'écosystème d'une équipe, c'est le milieu dans lequel elle évolue. Il est composé d'objets et de personnes. Ces personnes, ce sont les parties prenantes.

à noter que l'écosystème de l'équipe est chamboulé dans cette période de confinement et que les relations qu'elle avait avec les parties prenantes sont probablement impactées… En tout cas, c'est une question à se poser, par exemple lors d'une rétro-confinement.

Après l'équipe, voici les parties prenantes de PermaBio, extrait du chapitre 2, page 55

————

Côté parties prenantes Pierre, Marie et Victor ont été sensibilisés à l’agilité.

On a bien expliqué à Victor qui a l’habitude d’imposer ses urgences à Léa car il la connaît depuis longtemps que cette époque était révolue. Il passerait comme tout le monde par la boucle de feedback.

Élodie et Bob ne font pas partie de PermaBio. Bob est un jardinier permacole qui produit des légumes bio vendus à PermaBio.

C’est Nathan qui a proposé Élodie comme partie prenante. Elle adore la cuisine. Elle fait régulièrement des soupes et des petits plats pour sa petite famille.

————

à suivre

Dans mon livre Scrum, le rôle de partie prenante est étudié en profondeur. Dans l'édition 5, j'approfondis les relations entre l'équipe et les parties prenantes, en évoquant la grille de Mitchell.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Fil des commentaires de ce billet