Présentation de Scrum à Limoges

Finalement à Limoges vendredi, c'était plutôt une conférence qu'un séminaire. La preuve, j'étais conférencier et pas séminariste. C'est ce qui était écrit sur mon badge :

Conférencier à Limoges

Belle réussite pour cette première conférence en Limousin, très bien organisée. Thierry a ouvert avec une présentation de l'agilité basée sur le Manifeste et j'ai enchaîné avec Scrum. Ma présentation est jointe à ce billet, en attendant la vidéo. 25 minutes ; j'ai bien tenu le timebox (grâce aux annonces de Jimmy), mais pas eu le temps de parler d'IceScrum, ce sera pour la prochaine fois.

Nous avons eu ensuite un superbe retour d'expérience d'Astria, présenté avec brio par Bénédicte Taillebois. Entraînés par Thomas, nous avons fini avec l'agile démystifiée, une aventure basée sur la participation du public qui choisit les questions parmi un backlog. Nous avions 3 minutes par question pour donner une réponse satisfaisante au public. La satisfaction étant mesurée avec les cartons rouge et vert distribués à chaque participant. Après un début laborieux, nous avons bien progressé.

Parmi les questions auxquelles nous avons répondu (à 4) :

  • peut-on parler de système d'information agile ?
  • comment prendre en compte les problématiques de mise en production dans un SI ?
  • combien coute l'automatisation des tests ?
  • le pair programming est-il rentable ?

Et une question étonnante dans la liste : le coach est-il un escroc ? Thierry (un coach) apporte un éclairage complémentaire aux réponses fournies en séance. Le hasard veut que je lise aujourd'hui un article de Michel Volle sur l'escroquerie dont je retiens la phrase suivante :

L'art de l'escroquerie résidant tout entier dans la séduction, celui qui ne sait pas séduire est contraint de rester honnête.