Retour sur le quiz 1-5

A la fin de mes formations Scrum de 3 jours, je propose aux participants un questionnaire, sous forme d’un QCM de 70 questions et dans un temps limité. L’objectif, clairement sans prétentions et si possible une pincée d'humour, est de les placer dans des situations qui n’ont pas été abordées pendant la formation -on ne peut pas tout voir, même en 3 jours, de les faire réfléchir à la façon d’y réagir puis, et c’est le plus important, d’en discuter tous ensemble.

Pour la deuxième édition de mon livre, j'ai sélectionné 15 questions, une par chapitre du livre présentant des pratiques, pour en faire un petit quiz proposé à la fin de l'ouvrage.
J'avais publié l'an dernier sur mon blog les questions une à une et quelques jours plus tard les résultats. Cela avait suscité des réactions et des commentaires, auxquels je m'aperçois que je n'ai pas trop répondu.

Voici un retour sur les 5 premières questions.

Sprint

Le sprint de 3 semaines a commencé vendredi, avec une équipe de 10 personnes. Le lundi lors du scrum du matin, on apprend qu’un développeur s’est cassé le bras droit au ski, il est plâtré pour une semaine.

  1. Le ScrumMaster interdit le ski à toute l’équipe jusqu’à la fin de la release
  2. L’équipe diminue sa capacité sur le sprint en enlevant des stories au périmètre
  3. On lui trouve un remplaçant
  4. On verra ce que ça donne et en attendant on lui achète une souris pour gaucher

-> Voir les résultats

Product Owner

Un sponsor important du projet tient beaucoup à une fonction mais ne sait pas bien de quelle façon elle pourrait être proposée aux futurs utilisateurs du produit. Vous êtes Product Owner, que faire ?

  1. Lui demander d’écrire la spécification
  2. Définir une story simple sans IHM définitive et la mettre prioritaire
  3. Mettre sa demande à la fin du backlog
  4. Attendre qu’il dise clairement ce qu’il veut

-> Voir les résultats

ScrumMaster

Une personne dans l’équipe perturbe les autres. Vous êtes ScrumMaster, comment réagissez-vous ?

  1. On ne peut rien faire, il n’y a pas de chef avec Scrum
  2. On la vire, la majorité est d’accord
  3. Vous faites un rapport à la direction
  4. Vous l’invitez à prendre une bière pour lui proposer d’être le ScrumMaster du prochain sprint

-> Voir les résultats

Backlog

Une story planifiée pour le prochain sprint est jugée finalement inutile par le Product Owner.

  1. On la supprime
  2. On la fait quand même car elle est dans le plan de release
  3. On la remplace par une autre de même taille et on la garde en fin de backlog
  4. On diminue sa priorité

-> Voir les résultats

Planification de release

Pour réaliser la story « tableau de bord », il faut que le composant qui envoie les données fonctionne. Il doit être développé par une autre équipe. Vous êtes en train de mettre à jour la planification de release, à quelques jours du démarrage du prochain sprint.

  1. La story est planifiée dans le prochain sprint
  2. La story ne peut pas être planifiée tant que le composant n’est pas fini
  3. La story est planifiée dans le sprint après le suivant et on prévient l’autre équipe
  4. L’équipe développe elle-même le composant

-> Voir les résultats