Rétrospective 2009

Pour Scrum et les méthodes agiles, l'année 2009 a été celle de la confirmation. Je vais essayer de faire un bilan de l'année sur quelques aspects qui ont été significatifs de mon point de vue.

La diffusion se poursuit

La place de l'agilité et de Scrum dans le développement de logiciel a continué d'augmenter. Cela se voit dans les médias spécialisés. Les grands éditeurs sont désormais aussi porteurs du message agile. On peut dire qu'il y a un buzz, mais au-delà de l'aspect communication, la diffusion se poursuit en France. Concrètement quand je recherche des offres d'emploi Scrum sur un moteur de recherche, j'en trouve maintenant sur plusieurs pages. Le nombre de formations Scrum a nettement cru. Il y a aussi de plus en plus de filières universitaires pratiquant l'enseignement des méthodes agiles.

Ca se structure en France

En un an, le paysage a changé à travers la multiplication d'associations (à but non lucratif). Il existait XP-France, qui maintenant s'appelle Agile-France (mais je ne trouve pas de confirmation sur le web ?). Le groupe des utilisateurs de Scrum (SUG), créé début 2009, a fait ses premières manifestations, réalisé une enquête et compte près de 400 membres.
En Rhône-Alpes et Midi-Pyrénées, le Cara et la SigmaT sont des associations très dynamiques œuvrant pour la diffusion des méthodes agiles. Des structures, plus informelles, se sont également mises en place à Bordeaux, Rennes, Marseille. Je sais aussi que c'est en train de bouger à Montpellier.
Ces associations sont à l'initiative de la plupart des manifestations organisées en France dans le domaine.

La ScrumMania continue

Dans la famille des méthodes agiles, quand on parle d'une en particulier, c'est pratiquement tout le temps de Scrum[1]. Mais au delà de l'hégémonie du mot Scrum, les pratiques agiles employées viennent de différentes sources. En ce qui concerne les pratiques d'ingénierie venant de XP, j'ai l'impression, avec les équipes que j'ai rencontrées, qu'elles étaient de plus en plus et de mieux en mieux utilisées. Peut-être est-ce dû aux vigoureux avertissements qui ont été lancés en début d'année à ceux qui passaient à Scrum sans conduire un réel changement.
Dans les conférences, on voit de plus de présentations sur le Lean, mais il me semble que sur le terrain l'emploi du Lean pour le développement de logiciel reste marginal (la pratique du kanban pourrait se développer en 2010).

L'implication des représentants du métier

Plusieurs signes me font dire qu'à travers le rôle de Product Owner, l'implication plus importante des représentants des utilisateurs est une des avancées de l'année. C'est notamment le cas chez les éditeurs où ce rôle est tenu en interne. Par exemple, j'ai vu chez Ullink un changement d'organisation rapide où les anciens rôles "produit" ont disparu lors du passage à Scrum au profit de véritables Product Owners.
Quand le client est externe, l'implication, si elle reste difficile à obtenir, est bien plus importante dans les projets Scrum et se révèle un gage de réussite comme l'ont montré les retours d'expérience du SigmaT12 (on attend avec impatience la vidéo).

L'importance des consultants

En France (comme ailleurs je suppose), les prescripteurs influents dans le domaine des méthodes agiles sont souvent des consultants indépendants. Cette tendance s'est renforcée en 2009. On le voit dans les conférences, avec les blogs et dans les associations. Par exemple la majorité des membres du bureau de la SigmaT sont des consultants. Parmi les blogs francophones que je suis, beaucoup sont faits aussi par des indépendants : Thierry Cros, Alexandre Boutin, Le Touilleur, Laurent Morrisseau, David Brocard (et sûrement d'autres).

Les outils Scrum

J'ai un point de vue très partiel, puisque je suis impliqué dans IceScrum. Les efforts faits sur l'outil cette année ont porté leurs fruits au-delà de nos espérances : plus de 4000 téléchargements en 5 mois (une moyenne de 30 par jour), des utilisateurs dans le monde entier et beaucoup de retours très positifs. Cela montre l'intérêt à la fois pour un outil Scrum et pour le libre.

Cette rétrospective 2009 ne reflète que ma perception, forcément très partielle, n'hésitez pas à y apporter des compléments.

Notes

[1] Même Thierry s'y est mis, c'est dire !

Commentaires

1. Le samedi 20 février 2010, 21:32 par Louis-Philippe Carignan

Bien content de savoir que les méthodes Agile sont populaire en France. Il faut tout de même faire attention aux consultants qui font de l'Agilité de 'sous-sol'. Il peut être judicieux de vérifier les références d'un consultant qui s'improvise expert bien que peu impliqué dans les communautés Agile.