Scrum avec un outil

Post-it physique ou virtuel ?

Dans les commentaires de mon billet "le post-it défie le temps", noname vitupère contre le post-it [1].

A l'opposé, on voit régulièrement sur les blogs des billets pour promouvoir le post-it et vouer aux gémonies l'outil informatique. En voici un qui est intéressant, avec des arguments : http://nigelonagile.com/2010/04/27/no-wonder-agile-guys-shun-tools/[2].

C'est à chaque équipe de se déterminer et de choisir l'outil qui lui convient le mieux. Évidemment la dispersion géographique est un élément important et influe sur le choix : moins facile avec les post-it quand toute l'équipe n'est pas dans le même espace.

Mais le plus important est que le choix peut être balancé : on peut utiliser le post-it pour des ateliers et certaines parties de la gestion de projet et s'appuyer sur un outil pour d'autres, comme je l'évoquais dans le billet Cohabitation d'outils. C'est ce que fait une équipe de Thalès que je coache actuellement : pour le suivi des tâches du sprint, des post-it collés au mur et iceScrum pour le plan de release[3] et les indicateurs.

J'aime bien les post-it, mais je ne me serais pas autant investi dans le projet iceScrum si je ne croyais pas à l'intérêt d'un outil informatique pour aider à appliquer Scrum.

En fait dans iceScrum, il y a des post-it aussi, mais virtuels.

Notes

[1] il va même jusqu'à dire que Gantt lui manque !

[2] lire aussi les commentaires

[3] d'ailleurs je ne connais aucune équipe qui utilise des post-it ou des cartes pour le backlog de produit et pour le plan de release

Commentaires

1. Le mardi 25 mai 2010, 13:06 par pointbar

perso, j'aime bien l'approche très light d'acunote - pas de métaphore post-it, une interface très simple pour gérer backlogs et sprints.

2. Le jeudi 27 mai 2010, 14:17 par Lume

De mon point de vue l'approche physique du tableau scrum par rapport à un outils informatique aide à s'approprier scrum. Il donne une réalité physique au process (plus accrocheur pour l'imaginaire qu'une application web). Il donne de l'importance à ce cadre de travail, l'extrait plutôt que de le noyer au milieu de toutes les autres web appli que l'on utilise au quotidien (share point, intranet, outils de bug en ligne).

Les réunions quotidiennes ont une saveur particulière, debout autour du tableau, on pointe du doigt les tâches, le développeur la prend (physiquement) en main, la déplace dans la colonne finie et le résultat n'est pas le même avec une application manipulée par le scrum master et visualisée par le reste de l'équipe. Le fait que le tableau scrum soit affiché dans l'open space est également intéressant car il éveille la curiosité des équipes qui pratique une autre méthodologie.

Pour répondre à noname, je reporte les tâches clôturées dans un fichier excel (avec burndown sprint, burndown release, découpage entre tâche de développement et tâche maintenance, etc.) pour générer des bilans à destination de ma hiérarchie.

Félicitation Claude pour ton livre, claire et pédagogique je ne m'attendais pas à moins vu la qualité de ce blog.

3. Le vendredi 28 mai 2010, 19:25 par noname

Il ne m'avait pas semblé avoir employé un ton si indigné dans mon commentaire sur les post-it :)
A vrai dire, comme je le dit, la manière dont on nous fait aborder scrum génère plus de désordre que d'ordre. Aussi, cela ne veut pas dire que je n'en mesure pas l'utilité dans un cadre différent.
En l'état des choses et pour ce qui concerne mon environnement professionnel, oui, un bon vieux Gantt s'en sortirait bien mieux, voire permettrait d'y voir bien plus clair.
Cela étant dit, je reste persuadé que toute méthode fonctionne dès lors qu'elle est appliquée de manière rigoureuse et par tous, ce qui n'est malheureusement pas le cas chez nous.
Je ne m'étais donc pas perdu par hasard sur cet article, je suis au contraire intéressé par tout ce qui peut aider à faire avancer les choses, les méthodes agiles y compris :)

4. Le dimanche 30 mai 2010, 09:46 par MaPomme44

Nous nous intéressons à implémenter SCRUM dans ma boîte et l'examen de ces points pratiques est particulièrement intéressant (by the way, je commence aussi la lecture de ton bouquin Claude : :) ). J'aimerai si possible démarrer du bon pied.

Ma question est donc celle d'un béotien sur votre discussion : un beau tableau électronique tactile ou un couple écran + tablette tactile ça n'existe pas ? Ce "meilleur des deux mondes" n'existe-t'il pas ? Ou trop cher peut-être ?
Merci de votre éclairage sur le sujet vous qui pratiquez Scrum au quotidien.