Scrum, la centième

Ils sont venus de Montauban, de Bordeaux, de Plestin, oui Plestin les Grèves, de Douai, d'Antibes et quand même quelques-uns de Toulouse, pour participer à ma 100ème formation Scrum.

Bon je dis 100, c'est une estimation basée sur une douzaine par an en moyenne depuis fin 2005. En tout cas c'était la 18ème session Scrum inter-entreprises que j'organisais, j'ai commencé en 2010.

Fabienne, Isabelle, Christian, Grégory, David, Lionel, Pascal et Jérôme[1], merci, grâce à vous j'ai bien aimé cette session.

Bien sûr, comme depuis quelques mois, j'ai animé la formation en #noSlides, rien que des jeux et ateliers dont quelques nouveaux que j'ai expérimentés. Le fil rouge qui nous guide à travers les ateliers pour apprendre (impact mapping, story mapping, culture du backlog, planning poker, planification de release, sprint zéro et premier sprint, rétrospective, story dojo avec BDD) est Peetic. A propos de Peetic, bientôt du nouveau, nous avions avec Pablo depuis longtemps le désir de le compléter et de diffuser plus largement sur cet exemple et cela va se faire.

A chacune de mes formations inter-entreprises, je propose une place gratuite pour un demandeur d'emploi. A chaque fois depuis 2010, cette place a été prise. Cette fois, j'ai invité plus largement, il y avait donc plusieurs demandeurs d'emploi.

Je pense qu'ils étaient contents et que cela a contribué à l'excellente ambiance. J'ai même eu un beau cadeau.

Cadeaux reçus pour ma formation Scrum

Ils ont deviné ma passion pour le rugby et le Stade Toulousain. J'ai été ému par tant de gentillesse, cela réconforte après la désolation des Européennes.

Note

[1] Jérôme a réalisé une belle vidéo d'animation sur les Innovation Games.