Sea, Scrum and Sun

Bertrand est un des relecteurs des chapitres de mon édition 5 de Scrum, à paraître bientôt. Alors quand il m'a demandé si je voulais participer avec lui à un événement sur un bateau, je n'ai pas hésité.

D'une part parce que j'aime bien animer les formations à plusieurs et hors du cadre (comme le Raid Agile ou les walkingDev), d'autre part parce qu'ayant lu en avant-première ce que j'ai écrit, il est bien placé pour savoir ce qui peut avoir de l'intérêt.

Il restait à trouver le titre. Sea Scrum and Sun a vite émergé. La mer et le soleil, cela est dans le ton de mon édition 5 qui met en avant la notion d'écosystème.

Un écosystème Scrum, cela englobe bien sûr l'équipe et ce qu'elle produit à partir du backlog, mais aussi toutes les personnes qui sont intéressées par les résultats. Ces personnes qui sont impliquées dans les boucles de feedback sont appelées les parties prenantes. Elles sont les grandes oubliées des formations, et des transformations.

Le but de cette journée, c'est de montrer l'importance des interactions positives entre une équipe Scrum et ses parties prenantes, c'est pourquoi elle s'adresse à toutes et à tous.

Plutôt que vous perdre dans les brumes du scale agile, vivez mer et soleil dans notre escale agile.



En savoir plus, réserver sa place : Escales Agiles : Sea, Scrum and Sun

Bien sûr, le titre est un clin d’œil à la chanson de Gainsbourg, celle qui lui a permis d'élargir son audience (ses parties prenantes), avant Aux armes, etc.