Une matinée typique d'un ScrumMaster

Dans l'édition 4 de mon livre, j'ai ajouté des histoires pour raconter une journée typique d'un ScrumMaster et d'un Product Owner.

On commence par la matinée de Nicolas, le ScrumMaster chez Peetic.

Voici l'extrait tiré du chapitre 5 Le rôle du ScrumMaster. J'y ai ajouté, pour ce billet, des notes qui renvoient aux pratiques évoquées.


Nicolas est le ScrumMaster de l’équipe Peetic. Il a été élu sans être candidat[1], mais il a accepté avec plaisir.

C’est le troisième sprint de la release Canigou (l’équipe nomme ses releases avec les sommets des Pyrénées)[2].

Le matin, après avoir répondu à ses mails, Nicolas accueille les développeurs près de la machine à café. On discute du film de la veille puis, à 9 h 30, c’est la mêlée quotidienne[3], devant le tableau du sprint. Il s’assure que l’amélioration décidée lors de la rétrospective, faire en sorte que la mêlée ne dure pas plus d’un quart d’heure, soit réussie.

Tout de suite après la mêlée, il provoque une réunion avec Julien et « l’ingé système ». Il s’agit d’éliminer l’obstacle[4] lié au serveur de « staging » qui ne fonctionne pas encore et empêche de déployer facilement à chaque sprint.

Une fois la solution trouvée, Nicolas met à jour le tableau des obstacles[5]. Ouf, il n’y en a plus que trois à régler[6]. En passant, il regarde si les tâches ont bien été mises à jour après la mêlée. C’est bon.

En début d’après-midi, comme tous les mercredis, ce sera la réunion d’affinage du backlog[7]. Il a une conversation brève avec Céline le PO[8], afin de s’assurer qu’il y aura de quoi alimenter l’équipe pour le prochain sprint, pour éviter les à-coups dans le rythme.

À midi, il part courir au bord du canal[9].


canalHiver.jpg

À suivre.

Notes

[1] l'élection sans candidat vient de la sociocratie

[2] §2.3.4 page 25 conseil : nommer les releases

[3] la mêlée quotidienne fait l'objet du chapitre 10

[4] §10.1.1 page 122 un obstacle bloque ou ralentit le bon déroulement d'un sprint

[5] le tableau des obstacles, artefact du management visuel, est présenté §17.3.2 page 218

[6] le suivi des obstacles peut faire l'objet d'un indicateur, §18.2.2 page 231

[7] l'affinage du backlog fait l'objet du chapitre 7, la réunion d'affinage fait partie des événements du sprint

[8] le rôle du Product Owner fait l'objet du chapitre 4, et sa journée typique fera l'objet d'un prochain billet

[9] l'occasion de méditer sur la notion de rythme soutenable