Série - Glossaire Scrum

Fil des billets - Fil des commentaires

Glossaire A-B

couverture Scrum éd.4

Dans la nouvelle édition de mon livre, j'ai ajouté un glossaire qui n'existait pas dans les éditions précédentes. Je l'ai voulu assez court (il y a 70 entrées) et avec des définitions brèves.

Voilà ce que ça donne pour les entrées A et B :

  • Affinage du backlog : activité qui consiste à entretenir le backlog pour augmenter les chances de succès des futurs sprints.
  • Agilité : capacité d’une organisation à fournir tôt et fréquemment des services impactant ses utilisateurs, tout en s’adaptant à temps aux changements dans son environnement.
  • Bac à glace : dépôt des stories hors du périmètre de la release courante, qui y sont gelées jusqu’à la release suivante.
  • Bac à sable : dépôt non ordonné des idées et propositions de tout le monde pour le produit.
  • Bac d’affinage : partie du backlog sur laquelle s’effectue l’affinage.
  • Bac de départ : dépôt des stories prêtes pour un sprint.
  • Bac d’arrivée : dépôt des stories finies.
  • Backlog : dépôt de collecte et de partage des choses à faire, ou stories, qui apportent de la valeur.
  • Bug : imperfection qui enlève de la valeur au produit.
  • Burndown chart : graphique montrant la tendance du reste à faire.
  • Burnup chart : graphique montrant la tendance de ce qui est fini.

Qu'en pensez-vous ? Notamment des définitions pour affinage du backlog, agilité et backlog ? D'autres propositions en A et B ?


Ajout du 22 octobre

Sur Twitter, Alfred me propose :

  • Backlog du produit : liste d'options (boîte à idées)
  • Backlog du sprint : liste de choses à faire (car engagées)

Merci Alfred pour cette notion intéressante. Dans mon glossaire et dans mon livre, il n'y a qu'un seul backlog. Je n'utilise pas "backlog du sprint" et j'explique pourquoi. Je dis simplement backlog et pas backlog du produit, car en fait le constat est que c'est plus un backlog d'équipe (qui peut éventuellement porter sur plusieurs produits, ou bien sur une partie d'un produit).

Concernant les notions d'options et d'engagement, je les développe dans le livre. C'est une raison de l'avènement des bacs, qui sont définis plus haut. La boite à idées correspond au bac à sable. Les options sont ouvertes dans le bac d'affinage. Quant à l'engagement je le définis sur l'objectif du sprint, ce qui suscite des discussions.

Toujours sur Twitter, Xavier me dit : "pour backlog de produit, je parle à mes clients de « Référentiel du Produit » et ça leur parle". Amusant, je raconte que j'utilisais "Référentiel des exigences" pour backlog il y a 10 ans. Je pense que ce n'est pas une bonne idée de parler de référentiel pour le backlog, car ce qui constitue la référence, ce serait plutôt l'ensemble des conditions ou tests d'acceptation.

Glossaire C-D

Dans la nouvelle édition de mon livre, on trouvera un glossaire à la fin, juste après le quiz.

J'ai pensé utile d'ajouter ce petit lexique pour expliquer le sens que je donne à quelques termes ou expressions qu'on retrouve dans les différents chapitres.

Voici les entrées pour C et D :

  • Capacité : utilisée pour la planification de release, prévision de ce que l’équipe est capable de faire pendant un sprint.
  • Condition d’acceptation : description d’une condition objective que l’équipe utilise pour déterminer si une story est acceptable. Pour qu’elle soit finie, il faut aussi vérifier sa définition de fini.
  • Définition de prêt : liste de vérifications pour s’assurer que le bac de départ contient suffisamment de stories pour le prochain sprint ; s’applique aussi à une story et dans ce cas permet de statuer sur sa possibilité de rentrer dans un sprint.
  • Définition de fini : liste de vérifications pour s’assurer de l’état de l’incrément à la fin du sprint ; s’applique aussi à une story et à une feature et dans ce cas permet de statuer sur leur finition.
  • Dette technique : code ou documentation de mauvaise qualité entraînant de la perte de temps (l’intérêt de la dette).
  • Développeur : membre de l’équipe Scrum.

Quelques commentaires complémentaires :

  1. je distingue la capacité (prévision) de la vélocité (mesure)
  2. pour une story, attention de ne pas confondre condition d'acceptation et définition de fini
  3. pour élaborer la définition de prêt, je propose de s'appuyer sur les 6D : Désirable, Décomposée, Débattue, Démontrable (ajouté depuis ce billet et qui permet d'aller vers une condition d'acceptation), possède une Définition de fini et Dérisquée
  4. on appelle Développeur n'importe quel membre de l'équipe, même s'il n'écrit pas de code

Glossaire E-F

L'édition 4 de mon livre comporte, et c'est nouveau, un glossaire.

Voici les entrées pour E et F :


  • Epic ou story épique : story dont l’équipe considère qu’elle est trop grosse pour rentrer dans un sprint en l’état.
  • Équipe auto-organisée : équipe qui possède le pouvoir de décider comment faire le travail.
  • Équipe pluridisciplinaire : équipe qui possède, collectivement, toutes les compétences requises pour développer le produit.
  • Équipe Scrum : groupe de gens auto-organisé et pluridisciplinaire qui réalise un incrément de produit à chaque sprint.
  • Essaimage : organisation de l’équipe pendant le sprint qui consiste à se mettre à plusieurs pour finir vite une story.
  • Expert : personne, à l’extérieur de l’équipe, qui possède une compétence nécessaire à l’équipe pour achever une ou plusieurs stories d’un sprint.
  • Feature : service ou fonction d’un produit dont l’énoncé est clair pour les parties prenantes ; une feature contribue à un impact et se décompose en stories.

Ce qui a suscité le plus de discussions avec mes relecteurs est la définition de feature. Il m'a fallu y insérer 2 parties séparées par un point-virgule. La deuxième permet de montrer ses relations, ce qui m'a semblé important pour une bonne compréhension. La formulation "dont l'énoncé est clair" révèle, au-delà de la subjectivité dans l'identification d'une feature, qu'elle est destinée à des parties prenantes (utilisateurs le plus souvent).

L'expert est un des deux rôles externes à l'équipe, avec la partie prenante. L'équipe et ses rôles (PO, SM, DEV), la partie prenante et l'expert sont présentés dans le nouveau chapitre 3, "Les gens de Scrum".

Glossaire G-M

Suite du glossaire que j'ai ajouté à la 4e édition de mon livre Scrum, avec les lettres G à M.

En fait, je n'ai pas d'entrée en G (pour grooming, voir affinage) ni en H. Ni en J tiens (pas de jalon). Et je m'aperçois que, dans le livre, Kanban est placé après Limite, ce qui ne respecte pas l'ordre alphabétique, je rectifie ici.


  • Impact : changement dans le comportement d’une partie prenante.
  • Impact mapping : technique de planification stratégique, basée sur une carte heuristique, qui aligne les travaux de l’équipe de développement avec les impacts attendus.
  • Incrément de produit : résultat d’un sprint.
  • Kanban : méthode d’amélioration de processus apportant à Scrum la notion de flux.
  • Lean Startup : démarche de développement produit basé sur une approche pragmatique et itérative d’apprentissage par les retours des utilisateurs.
  • Limite : pratique Kanban consistant à limiter le travail en cours. L’atteinte de la limite haute bloque une nouvelle entrée, celle de la limite basse déclenche un réapprovisionnement.
  • Mêlée quotidienne : moment de partage quotidien entre les membres de l’équipe permettant d’organiser la journée et de vérifier l’alignement sur l’objectif du sprint.

Dans les versions précédentes la mêlée quotidienne s'appelait le scrum quotidien, pour ne pas dire daily scrum. C'est la lecture de Coaching Agile, la traduction de Fabrice Aimetti du Agile Coaching de Rachel Davies et Liz Sedley, qui m'a poussé à revenir à mêlée.

On retrouve dans cet extrait de glossaire 3 définitions d'outils connexes à Scrum : Impact Mapping, Kanban et Lean Startup qui sont largement présentés (en particulier dans les chapitres Découvrir le produit et Appliquer Kanban sur Scrum, mais pas uniquement). Leurs définitions sont données dans ce contexte de compléments à Scrum.

Et que pensez-vous de ma définition courte (laconique ?) du terme Incrément de produit ?

Glossaire O-P

Les mots et le langage sont importants dans Scrum et l'Agilité. Vendredi dernier, lors du forum ouvert d'Agile tour Toulouse, le sujet "Jargon et buzzword" a attiré du monde. Nous étions une dizaine à la table et je crois que tout le monde est resté jusqu'au bout.

Une personne qui ne connait pas du tout notre domaine et qui est plongée, par exemple lors d'une conférence, est complètement perdue, voire horrifiée par les mots que nous utilisons. Mais la langue est vivante, c'est comme ça, et cela constitue notre culture.

J'ai longtemps essayé de traduire des mots anglais de Scrum quand c'était possible. Des fois ça a pris, d'autres non. Maintenant je reprends les mots généralement utilisés et je me contente d'essayer de les clarifier. C'est l'objet du glossaire que j'ai ajouté dans l'édition 4 de mon livre.

Voici les entrées pour les lettres O et P (rien pour N) :

  • Objectif de la release : bénéfice attendu à la fin de la release.
  • Objectif du sprint : bénéfice attendu à la fin du sprint sur lequel s’engage l’équipe et qui détermine le succès du sprint.
  • Obstacle : fait concret qui bloque ou ralentit le bon déroulement d’une ou plusieurs tâches du sprint empêchant l’équipe d’avancer à son rythme.
  • Ordre (ou priorité ordinale) : rang définissant la séquence de réalisation des stories
  • Partie prenante : toute personne intéressée par les résultats de l’équipe.
  • Persona : représentation fictive de l’utilisateur final d’un produit ou d’un service.
  • Plan de release : présentation des sprints à venir et du contenu prévu de ces sprints.
  • Plan de sprint : présentation des stories et leurs tâches sélectionnées pour un sprint.
  • Planning poker : séance d’estimation en groupe, avec des cartes, qui combine le jugement d’expert et l’estimation par analogie.
  • Point de story : estimation de la taille relative d’une story.
  • Pratique : approche concrète et éprouvée qui permet de résoudre un ou plusieurs problèmes courants ou d’améliorer la façon de travailler.
  • Produit : résultat du travail de l’équipe en vue d’impacter les parties prenantes.
  • Product Owner : personne de l’équipe ayant délégation des parties prenantes pour maximiser la valeur, et imputable du résultat auprès d’elles.

Certains d'entre vous utilisent peut-être impediment pour obstacle, stakeholder pour partie prenante, disent Release Plan au lieu de plan de release, ou Sprint Backlog au lieu de plan de sprint. Si vous voulez, l'essentiel étant de se comprendre.

Glossaire R-S

couverture Scrum éd.4

Dans l'édition 4 de mon livre, j'ai ajouté un glossaire. C'est une des nombreuses nouveautés.

Le glossaire donne le sens que je donne pour ces termes que j'emploie dans le livre. Il est situé à la fin, entre le quiz et l'index. Je l'ai voulu assez court (il y a 70 entrées) et avec des définitions brèves.

Voici les entrées pour les lettres R et S :

  • Raid Agile : une formation différente qui vous fournit les outils et surtout la culture, la clé pour accélérer votre transformation agile.
  • Référent de la story : lors de l’essaimage, développeur qui diffuse la connaissance sur la story et s’assure de sa finition.
  • Release : période de temps constituée d’une série de sprints aboutissant généralement à déployer une version du produit.
  • Revue : réunion pour collecter le feedback des parties prenantes et prendre une décision sur la vie du produit.
  • Rétrospective : réunion pendant laquelle l’équipe s’appuie sur le passé pour préparer le futur.
  • Roadmap : présentation à long terme, montrant plusieurs releases successives avec leurs objectifs.
  • Scrum : cadre de processus qui aide les gens à améliorer leur façon de travailler.
  • ScrumMaster : personne au service de l’équipe, pour l’aider à réaliser les travaux demandés par le Product Owner, en appliquant Scrum dans le contexte de l’organisation.
  • Scrum de scrums : pratique de Scrum à plusieurs équipes qui collaborent au même produit.
  • Spike : story qui est une étude permettant d’obtenir une réponse à un problème technique à propos d’une user story.
  • Sprint : bloc de temps fixé aboutissant à créer un incrément du produit potentiellement livrable.
  • Sprint zéro : période de temps après le début de la release, permettant de préparer le premier sprint.
  • Story : élément du backlog, apportant de la valeur à une partie prenante ou à l’équipe.
  • Story de finition de feature : story incluant le travail restant à faire pour finir une feature dont les stories sont finies.
  • Story de finition de sprint : story revenant à chaque sprint, incluant le travail à faire pour obtenir un incrément de sprint fini.
  • Story de réserve pour urgences : story ajoutée à chaque sprint pour traiter les urgences, dont le contenu n’est pas défini et dont la taille est basée sur les statistiques des sprints précédents.
  • Story mapping : technique spatiale d’ordonnancement des features et de décomposition en stories.
  • Story technique : story qui apporte de la valeur à l’équipe.
  • Storyotype : ensemble de stories partageant la même liste de vérifications de fini et de prêt.

Dans cet extrait, plein de mots importants (ceux en gras) dans Scrum et un intrus.

Glossaire T-V

Voici la dernière partie du glossaire que j'ai ajouté à l'édition 4 de mon livre Scrum :

  • Tâche : travail contribuant à une story, n’apporte pas de valeur par lui-même.
  • Taille (de story ou feature) : attribut estimé (en points) indiquant quelle part de backlog sera réalisée.
  • User story : story qui apporte de la valeur à une ou plusieurs parties prenantes qui utilisent le produit.
  • Tableau de sprint : sert à montrer l’avancement des travaux pendant le sprint, c’est une représentation physique du plan de sprint.
  • Tableau de features : représentation des features dans leur état courant.
  • Test d’acceptation : test permettant d’accepter une user story du point de vue de son comportement.
  • Valeur métier : attribut estimé mesurant ce que combien quelque chose (story, feature, produit) apporte aux parties prenantes.
  • Vélocité : utilisée pour prévoir la capacité, mesure de la partie du backlog réalisée par l’équipe pendant un sprint.
  • Vision : expression d’une volonté collective de développer un excellent produit ou service.

Rien en W, X, Y et Z.

WIP, Xanpan, YAGNI et Zappa, ce sera pour la prochaine fois. Z comme zéro figure dans sprint zéro.