Mot-clé - backlog

Fil des billets - Fil des commentaires

La vie de la story a changé en 10 ans

Il y a à peu près 10 ans, j'écrivais un billet "Les états significatifs d'un élément de backlog".

Amusant de le relire aujourd'hui et de constater comment mon approche de Scrum a —légèrement— évolué au fil des ans.

Pas beaucoup sur les états, car je décris toujours la vie d'une story avec cinq états, dont les noms ont un peu changé, mais pas les 2 essentiels : prêt et fini.

Depuis l'édition 3 de mon livre j'en reste à ce workflow pour une story :

La vie de la story

C'est ce qui a donné naissance à la présentation du backlog en bacs, qui sont consolidés dans l'édition 4.

J'en reviens aux changements depuis le billet de 2007 :

  • je dis story, c'est plus court qu'élément de backlog
  • identifié est devenu idée, truc qu'on met dans le bac à sable
  • estimé est remplacé par en affinage (cette notion n'existait pas en 2007). Je considère maintenant l'estimation comme une activité, optionnelle, de l'affinage
  • mon schéma de 2007 montre une boucle si la décision de ne pas accepter la story comme finie est prise. Je mentionnais que cela se faisait lors de la revue de sprint. C'est là le changement le plus notoire : on n'attend pas la démo pour déclarer une story finie. Au contraire, on ne montre à la revue qu'une story déjà déclarée finie.
  • la revue de backlog dont je parlais s'appelle maintenant l'affinage (revue de backlog était pas si mal)
  • dans ce billet de 10 ans, je disais qu'une story passait de prête à en cours lors de la planification du sprint. Maintenant je dirais qu'elle reste prête tant qu'on ne travaille pas dessus. Si on commence la story au 8e jour du sprint, elle change d'état à ce moment-là.

Ces 2 derniers points illustrent l'évolution vers du flux : ce ne sont pas les événements Scrum (planif, revue) qui ont un impact sur l'état de l'ensemble des stories. Chacune a sa vie indépendante. C'est ce qu'on retrouve dans Scrum3.0.

Scrum 3.0

Doug Shimp et Dan Rawsthorne sont les auteurs du livre Exploring Scrum. À mon avis, ce livre est le meilleur qui existe sur Scrum en anglais, le plus fouillé et le plus innovant tout en restant dans l'essence de la méthode.

C'est pourquoi je porte une grande attention à l'article Scrum3.0 qu'ils viennent de publier.

On y retrouve l'approfondissement de quelques sujets déjà abordés dans leur livre.

Parmi leurs propositions :

  • le rôle de Product Owner qui est séparé en 2 : le Business Owner et le Capitaine. Cela permet de réintégrer dans Scrum un pattern fréquemment rencontré, celui du PO Proxy
  • le sprint en flux continu. J'ai présenté cette notion lors d'une session à LeanKanbanFrance 2015 et j'en parle dans l'édition 4 de mon livre, chapitre Appliquer Kanban sur Scrum, § 20.3.
  • le backlog structuré en Deliverable Results Backlog (ce que j'appelle le tableau de features) et Work Backlog (le backlog de stories) lui-même organisé avec le sous-ensemble des stories prêtes

Bienvenue au Scrum3.0 !

Les activités de l'affinage du backlog

L'affinage du backlog (en anglais Backlog Refinement) se pratique avant le premier sprint, puis pendant chaque sprint.

L’objectif de l'affinage est d'augmenter les chances de succès des futurs sprints, en entretenant le backlog.

Voici les activités qu'on y mène, en équipe :

Les 6 activités de l'affinage

Le moyen mnémotechnique pour retrouver ces activités : ADAPTER.

L'affinage se déroule entre le Product Owner et le reste de l'équipe, à un moment laissé à l'appréciation du collectif, soit sur un rythme régulier (ce qui est plus facile), soit à la demande.

Voici un enchainement possible des activités d'une séance d'affinage :

  • On regarde le nombre de stories prêtes. S’il n'y en a pas assez, l’approvisionnement est primordial. Pour y parvenir, on s'appuie sur les 6D.
  • On identifie ensuite les stories épiques qu’il faut décomposer.
  • On examine le bac à sable et le tableau de features en vue d’approvisionner en nouvelles stories à affiner.
  • On purge en éliminant des stories devenues inutiles et on trie en plaçant certaines dans le bac à glace.
  • On fait une estimation des nouveaux éléments approvisionnés ou décomposés.
  • On réordonne les stories par priorité, ce qui permet d'actualiser le plan de release.

C'est donc au cours de l'affinage qu'on estime, priorise et planifie.

Affiner le backlog, c'est le titre du chapitre 7 de mon livre Scrum.

Critères VRAC pour la priorité dans le backlog

Les critères VRAC

Lire la suite...

Premier Cube à Toulouse dans une semaine

Logo cube SpécifierLe premier Cube à emporter de 1CUBE&GO, que j'anime à Toulouse le 13 décembre, s'intitule "Exprimer et formaliser le besoin".

Ce Cube a déjà eu lieu avec succès à Lyon et d'autres Cubes se déroulent maintenant dans toute la France, avec des animateurs locaux qui se basent tous sur le même concept.

=> En savoir plus sur le concept de 1CUBE&GO.

Pour les Cubes, je reprends la formule de l'invitation gratuite pour un demandeur d'emploi que j'avais mis en place pour mes formations Scrum inter-entreprises. Celles et ceux qui sont intéressés feront la demande par la page contact.

On peut venir à plusieurs d'une même société, bien sûr. La formule du Cube permet d'échanger et de partager sur les pratiques, et de profiter de l'expérience de l'animateur.

Ce premier Cube est destiné en priorité aux personnes qui jouent le rôle de PO et au-delà à toutes les personnes qui s'intéressent à découvrir, faire émerger, comprendre, analyser, transmettre, développer et tester le "besoin" pour en faire le bon produit.

Il traite, avec de nouveaux outils, de ce qu'on appelait et qu'on appelle encore, selon le contexte : gestion des exigences, spécification des besoins, analyse fonctionnelle.

Il met en musique la notion de backlog de produit, sa structure et son affinage.

C'est le moment pour s'inscrire en ligne, 180€ HT pour la demi-journée.

Les cubes à Toulouse, c'est aussi :

Si un autre sujet vous intéresse, faites-moi le savoir.

Exprimer et formaliser le besoin, le Cube

Logo cube SpécifierLe Cube à emporter de 1CUBE&GO, que j'anime à Toulouse le 13 décembre, s'intitule "Exprimer et formaliser le besoin".

Il est destiné à toutes les personnes qui s'intéressent à découvrir, faire émerger, comprendre, analyser, transmettre et développer le "besoin" pour en faire le bon produit.

Lire la suite...

Les 6 activités de l'affinage du backlog

Il y a tout juste un an, je consacrais beaucoup de mon temps à l'écriture de Scrum#4. Des efforts récompensés, cette nouvelle édition a finalement été publiée en octobre et, depuis, elle s'écoule bien : nous avons dépassé les 2000 exemplaires en mai et elle est toujours bien classée chez Amazon.

Amazon 13 juin 2016 8h

L'édition 4 comporte de nombreuses nouveautés. En particulier, apparait un chapitre dédié à l'affinage du backlog.

Lire la suite...

Glossaire A-B

couverture Scrum éd.4

Dans la nouvelle édition de mon livre, j'ai ajouté un glossaire qui n'existait pas dans les éditions précédentes. Je l'ai voulu assez court (il y a 70 entrées) et avec des définitions brèves.

Lire la suite...

La vie d'une feature

Une feature est un service, observable de l'extérieur, qui contribue à un impact, et dont la description se situe à un niveau tel que toutes les parties prenantes comprennent facilement ce dont il s'agit.

Lire la suite...

Epics et Stories

Epic et story dans le bac d'affinage

Lire la suite...

- page 1 de 11