Mot-clé - noEstimates

Fil des billets - Fil des commentaires

Feedback sur la planification

Pour l'édition 4 de mon livre, j'ai revu complètement le chapitre qui porte sur la planification à moyen terme. J'ai fait un gros effort sur le pourquoi. J'ai commencé le comment par un exemple simple, sans estimation. J'ai introduit des variantes à l'estimation et au planning poker. J'ai essayé d'illustrer les notions présentées.

Je l'ai également déplacé, car cette notion ne fait pas partie du cœur de Scrum. C'est maintenant le chapitre 16, il s'appelle Planifier la release.

Voici sa structure :

Planifier la release

Mots-clés : estimation, prévision, planifier dans l'incertitude, vélocité, capacité, planning poker, T-shirt, noEstimates, estimer par comparaison, points de story, engagement, budget.

À part celui de mes relecteurs —mais cela fait 2 ans, je n'ai pas eu de feedback de mes lecteurs sur ce chapitre. Je suppose que vous êtes maintenant quelques-uns à l'avoir lu, sur les quelques 5000 qui ont fait l'acquisition de l'édition 4.

Je serais heureux de savoir ce que vous en avez pensé et que vous me fassiez part de vos suggestions d'amélioration.

Impressions cubistes

Denis, qui a participé à mon premier cube en décembre, m'a offert cette fresque (lui il dit sketch).

Ça me fait un bien beau souvenir de cette matinée.

Le concept 1CUBE&GO consiste à expérimenter en groupe, pendant une demi-journée, une solution à un problème couramment rencontré par les participants. Pour ce premier cube, le problème était l'expression du besoin, jusqu'à arriver à un backlog priorisé.

Voilà ce qu'en ont pensé des participants :

Le format est intéressant. 1/2 journée pour faire le plein de pratiques. Très bonne interactivité entre participants et avec le coach.

Christophe Crapez, Engineering Manager, Intel

Je le recommande

Marion Hayet, Product Owner, Mobydoc

"Très positif" - "Pouce en l'air" - "J'ai aimé être acteur"

un collectif d'AE&T (AE&T est très collectif, bientôt une belle histoire sur l'aventure de leur libération)

Je trouve le format intéressant et interactif ce qui aide à l'apprentissage.

Pierre Cauquil, SQLI

Format compact très intéressant.

Anne-Laure Lugan, récemment PO , Airbus D&S

1CUBE&GO a déjà une couverture nationale, avec 18 animateurs de cubes dans toute la France. Pour ce cube, j'avais apporté ma touche personnelle, et une nouveauté, la notion d'hypothèse pour lier les features aux impacts (je reviendrai dans un prochain billet sur cette approche "Hypothesis-Driven Development").

Ce sera le cas aussi pour le prochain cube à Toulouse, qui porte sur un sujet très demandé. En effet, de nombreuses équipes ont des problèmes avec l'estimation. Pourquoi on estime ? À quoi ça sert ? Qu'est-ce qu'on estime ? Comment faire pour que le planning poker ne prenne pas trop de temps ? Comment éviter que la vélocité ne tue l'agilité ?

J'ai quelques solutions à ces problèmes ; cela devrait intéresser des SSII toulousaines, si elles me lisent… Les inscriptions sont ouvertes.

Démarrage 1CUBE&GO réussi à Toulouse

Cube_marche2_600_263.svg.png

Lire la suite...

Mon Agile tour Toulouse 2015

Affiche Agile tour Toulouse 2015Pour mon huitième agile tour toulousain, je m'adonne au rituel du compte-rendu pour la huitième fois. Voici mon résumé subjectif des sessions auxquelles j'ai assisté.

-> Voir le programme complet.

Lire la suite...

Finir une story c’est bien, finir une feature c’est mieux

Arrêter de commencer, commencer à finir. Mais pas seulement.

Lire la suite...

Bacs, prévisions et incertitudes

Après avoir unifié en une seule vue le backlog (et ses bacs) avec le plan de release, ajoutons-y les incertitudes.

Lire la suite...

Mes lectures de janvier : NoEstimates et Management3.0

#NoEstimates

Deux livres décapants, qui mettent en évidence que l'Agilité n'est que mouvement, invention et création, et c'est ça qui me plaît.

Lire la suite...

Discussion à propos de #noEstimates

Lors de la deuxième journée de l'Agile tour Toulouse, le sujet #noEstimates que j'avais proposé a été retenu pour le premier run de l'Open Space. Nous étions un groupe de 6 ou 7 à en discuter. Le sujet ayant de nombreuses implications, la demi-heure que nous y avons consacrée est passée très vite.

Lire la suite...