Mot-clé - user story

Fil des billets - Fil des commentaires

Glossaire T-V

Voici la dernière partie du glossaire que j'ai ajouté à l'édition 4 de mon livre Scrum :

  • Tâche : travail contribuant à une story, n’apporte pas de valeur par lui-même.
  • Taille (de story ou feature) : attribut estimé (en points) indiquant quelle part de backlog sera réalisée.
  • User story : story qui apporte de la valeur à une ou plusieurs parties prenantes qui utilisent le produit.
  • Tableau de sprint : sert à montrer l’avancement des travaux pendant le sprint, c’est une représentation physique du plan de sprint.
  • Tableau de features : représentation des features dans leur état courant.
  • Test d’acceptation : test permettant d’accepter une user story du point de vue de son comportement.
  • Valeur métier : attribut estimé mesurant ce que combien quelque chose (story, feature, produit) apporte aux parties prenantes.
  • Vélocité : utilisée pour prévoir la capacité, mesure de la partie du backlog réalisée par l’équipe pendant un sprint.
  • Vision : expression d’une volonté collective de développer un excellent produit ou service.

Rien en W, X, Y et Z.

WIP, Xanpan, YAGNI et Zappa, ce sera pour la prochaine fois. Z comme zéro figure dans sprint zéro.

Backlog et workflow des stories

Le backlog contient des éléments, qui ont chacun leur cycle de vie.

Lire la suite...

Le cas des cas d'utilisation

Un lecteur de mon livre m'interpelle à propos des use-cases.

Lire la suite...

Les tests, un moyen d'améliorer la communication

Les tests d'acceptation (au sens agile) remplacent une spécification fonctionnelle détaillée. Avec un bénéfice essentiel : la communication est facilitée entre le métier et le développement.

Lire la suite...

Symptômes de la dette technique

Suite à mon premier billet...

Lire la suite...

Use-case et user story

Un use-case, des user stories ?

Lire la suite...

Les différentes parties du backlog

Le backlog de produit contient la liste des choses à faire. Pour simplifier appelons ces choses à faire des stories. Selon l'état de ces stories, on peut identifier 4 grandes parties dans un backlog :

  • les stories en cours de réalisation dans le sprint[1] courant
  • les stories planifiées dans les sprints suivants. Elles constituent le plan de release.
  • les stories à prioriser (et estimer) pour pouvoir les planifier.
  • et puis les stories finies dans les sprints passés. Certes elles ne constituent plus du travail à faire, parce qu'elles sont finies, mais les tests associés sont à repasser pour éviter les régressions.

Notes

[1] dépêchez-vous de répondre à mon sondage sur la durée du sprint

Matrice de finition de story

Variation sur la pratique Définition de fini

Lire la suite...

Pilotage par les tests d'acceptation

Après le TDD, voici l'ATDD.

Lire la suite...

Elément du backlog de produit, le modèle

A l'occasion d'évolutions dans IceScrum, j'ai remis à jour le (méta) modèle de l'élément de backlog de produit.

Lire la suite...

- page 1 de 5