S'améliorer avec la rétrospective

Chapitre 12 : la rétrospective implique toute l’équipe dans une réflexion, en vue de faire émerger des façons de mieux travailler

S'améliorer avec la rétrospective

Le clin d’oeil faux agile du dessin : un Scrum Master mégalo expose ses burndowns pour la rétrospective de ses sprints.

Cet article vient en complément au chapitre 12 de mon livre Scrum, pour une pratique vivante de l’agilité.

À propos du titre du chapitre

L’option prise toujours de mettre un verbe dans le titre n’a pas été difficile à suivre tellement l’amélioration est associée à la rétrospective.

Cela donne donc : S’améliorer avec la rétrospective

Points clés

Pas simplement un bilan du sprint :

La rétrospective s’appuie sur le passé pour préparer le futur.

Une occasion de s’aligner sur des valeurs :

Lors de la rétro, l’équipe bâtit une culture commune.

Un pas vers plus d’auto-organisation :

C’est en décidant elle-même comment s’améliorer que l’équipe affirme sa capacité à s’auto-organiser.

Articles référencés

Une seule traduction référencée, un article de Pat Kua datant de 2006, sur une pratique toujours très utilisée et que je présente dans le chapitre :

La rétrospective en étoile de mer

Je mentionne également :

Articles notables sur la rétro

Vous trouverez plein d’autres articles sur le sujet avec le tag Rétrospective et notamment :

  • trois rétrospectives originales orientées cupulifères, la rétro-noisette, la rétro-glandouille et la rétro-châtaigne (qui est présentée dans mon livre),
  • et la rétro-confinement, terriblement d’actualité.

Antipatterns

J’ai identifié cinq antipatterns, des pratiques à éviter lors d’une rétrospective de sprint :

  • la routine du tour de table,
  • le statu quo,
  • le règlement de comptes,
  • la critique négative,
  • l’amélioration des autres.

La rétrospective à distance

Avec tous les membres de l’équipe confinés chez eux, on perd évidemment une partie de l’aspect convivial de la rétrospective, et pas seulement l’apéro pour célébrer la fin du sprint.

La facilitation de ce dernier rite d’un sprint se trouve chamboulée par la distance. L’ingéniosité des équipes et des coaches n’ayant pas de limites, les rétrospectives en distanciel peuvent néanmoins se dérouler dans des conditions tout à fait acceptables, en adaptant le déroulement et les comportements.

Voici un exemple d’adaptation proposé par Romain Couturier.

Voir aussi